• ...TROP....

     

    Il fut là soudain comme surgit d'un Ailleurs

    Apparu si étrangement qu'Elle n'osait en Sourire 

    En pleurer , en Hurler ,  dedans un peu 

    Et restait là tout de Sel et de Miel 

    A le regarder longues , longues minutes 

    L'air se figeait autour d'eux en attente 

     ...TROP....

    ...Et l'Amour afflua violent de Tout 

    Sans qu'un seul trait ne trahisse , 

    Rien ne semble  bouger et pourtant tout vibre si fort 

    Autour de ces deux liés et déliés , 

    Tout vibre si fort que rien ne s'approche  

    C'est trop peut être  ....

    Vouloir l'effacer d'Elle , de son Esprit , de son Ventre 

    Pour de Chagrin ne pas se noyer ...A cela s'efforcer 

    Mais en quelques minutes Eternelles 

    Un barrage a cédé , comme un Coeur qui éclate 

    Un Coeur de mère qui éclate comme un barrage qui cède 

    Sous un trop de ....Trop

     

    *** clic bulles de son

     

    Et lui l'insolent Jeune Homme superbe de Lui , de sa présence 

    De sa Vie et de ses yeux d'Enfant qu'Elle revoit ...

    Son Coeur de mère ...Trop affolé d'Emotion 

    Non , pas de battre s'est arrêté 

    ...TROP....

    Non , mais l'Amour peut noyer ,  vois tu 

    De Trop , l'Amour peut foudroyer

    Songes ..;

     

    *** clic bulles de son

     

     

    Parce que l'Absence , le souvenir , le Silence  et l'Oubli ...

    Le regarder immobile , en perdre Raison , un peu 

    Se laisser glisser au sol et ouvrir les bras comme avant 

    Comme avant que la Vie ne hurle et fait s'enfuir les Enfants 

    Des Enfants s'enfuient portant leurs Rêves semblant trop Vrais 

    Trop...

    Se détourner enfin d'effort sous le poids du Trop  intense 

    Pour ne pas s'éclater en mille bulles ...De Tout....De Trop 

    Un Coeur de mère c'est Trop ...Tu savais pas

    .......

    Mais l'Air est si doux ce soir ...Approche

    Mon Coeur Immense ...Toi ...Tu savais pas ...

    Tu savais pas ..

    Mon Coeur Immense 

     

    Betty...Harmony

    Juin 2021

    source des images internet

     

    *** clic bulles de son

      


  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Août à 02:06
    tilk

    très fort très émouvant !!!

    muchos besos

    tilk

      • Lundi 23 Août à 09:00

        Merci Fer ...Tu connais toi aussi le désarroi 

        Quand les Enfants décident de vivre pleinement leur Vie 

        Et partent loin de Nos coeurs éplorés 

        Et comme ils ont raisonyes

        Mon fils est heureux est ce mon Essentiel ? ..Oui 

         

    2
    Mardi 17 Août à 14:47
    Je reconnais mon cœur de mère en lisant tes mots poignants. Tu as l'art de mettre cette puissance dans les mots pour nous chavirer
      • Mercredi 18 Août à 15:35

        Je ne sais pas pourquoi être Mère pour moi est aussi une souffrance ...

        Je me pose la question depuis toujours je crois 

    3
    Dimanche 22 Août à 22:54
    Piro

    Toujours ton style qui t'appartient et que j'apprécie beaucoup malgré la critique que j'ai faite sur l'une de tes créations. Là en plus tu nous gratifies de belles chansons. Merci Betty.

      • Lundi 23 Août à 08:28

        Merci Pierre d'apprécier mon style perso comme il en est 

        De même pour chacun de Nous 

        Avec des Trop parfois yes

    4
    Dimanche 22 Août à 22:59
    Piro

    Excuse-moi j'avais l'impression que cela ne marchait pas car il me disait de relancer la page qui avait expiré.

    5
    Mardi 7 Septembre à 19:14

    Trop d'Amour est aussi une souffrance même si l'on s'en défend, un coeur de mère toujours prêt à s'affoler, à battre de plus en plus fort,à pleurer en silence tandis que se jouent des sourires.Toute la vie qui va, le coeur plein de " trop" restera sensible au moindre souffle,au moindre petit bobo.

    Merci Betty pour ce magnifique poème. Bises toutes bleues de la mer, mère.

      • Mercredi 8 Septembre à 10:31

        ... Et ce Coeur de Mère , à leur insu , devenait Immense 

        Jour après Jour , au gré de leur Etre et ce pour toujours 

        ...Cela Elle le sut ...

        Bise Balaline smile

    6
    Jeudi 9 Septembre à 17:29

    Très beau. Que dire, sinon qu'elle ne "courira" (merci Gaëtan et Baschung pour ce très joli mot) plus après moi pour m'obliger à prendre mon "quatre heure" après l'école...! "On me l'avait pas dit..."!

    Amicalement

    Pierre

      • Vendredi 10 Septembre à 15:48

        ...Et je parie un quatre heure  que cette scène 

        Tu l'as déjà imagé en tableau smile

        Merci Pierre 

    7
    Samedi 11 Septembre à 01:17

    j'aime te lire

    muchos besos

    fer

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :