•  


    En partage  entre clair-obscur et frissons ,

    Vertiges et sérénité .....

     

    clic bulles de son *****

     

    Source des peintures internet 

    ......

    Une rose ce matin
    Seule se balance au jardin
    Frissons au vent d'automne

    .....

    Le vent dans les arbres verts

    Petites vagues sur le lac
    Le soleil transperce les branches

    ......

    Le sentier en pente
    Bouquet de feuilles sans ordre
    Le soleil disparait

     

    .....

    La silhouette près du chêne
    Emprunte mon chemin
    Octobre craque sous mes pas

    .......

    Le ciel d'octobre miroite le lac
    Tes mains sur mon banc frais
    Il est temps de rentrer

     

    .....

    Le regard en voyage
    S'accroche au voilier frémissant
    Partir

    .......

    clic bulles de son *****

     

    Betty...Harmony

    2016 -2021

    texte protégé

    source des images internet

     


    62 commentaires
  •  

    Il fut là soudain comme surgit d'un Ailleurs

    Apparu si étrangement qu'Elle n'osait en Sourire 

    En pleurer , en Hurler ,  dedans un peu 

    Et restait là tout de Sel et de Miel 

    A le regarder longues , longues minutes 

    L'air se figeait autour d'eux en attente 

     ...TROP....

    ...Et l'Amour afflua violent de Tout 

    Sans qu'un seul trait ne trahisse , 

    Rien ne semble  bouger et pourtant tout vibre si fort 

    Autour de ces deux liés et déliés , 

    Tout vibre si fort que rien ne s'approche  

    C'est trop peut être  ....

    Vouloir l'effacer d'Elle , de son Esprit , de son Ventre 

    Pour de Chagrin ne pas se noyer ...A cela s'efforcer 

    Mais en quelques minutes Eternelles 

    Un barrage a cédé , comme un Coeur qui éclate 

    Un Coeur de mère qui éclate comme un barrage qui cède 

    Sous un trop de ....Trop

    *** clic bulles de son

    Et lui l'insolent Jeune Homme superbe de Lui , de sa présence 

    De sa Vie et de ses yeux d'Enfant qu'Elle revoit ...

    Son Coeur de mère ...Trop affolé d'Emotion 

    Non , pas de battre s'est arrêté 

    ...TROP....

    Non , mais l'Amour peut noyer ,  vois tu 

    De Trop , l'Amour peut foudroyer

    Songes ..;

    *** clic bulles de son

    Parce que l'Absence , le souvenir , le Silence  et l'Oubli ...

    Le regarder immobile , en perdre Raison , un peu 

    Se laisser glisser au sol et ouvrir les bras comme avant 

    Comme avant que la Vie ne hurle et fait s'enfuir les Enfants 

    Des Enfants s'enfuient portant leurs Rêves semblant trop Vrais 

    Trop...

    Se détourner enfin d'effort sous le poids du Trop  intense 

    Pour ne pas s'éclater en mille bulles ...De Tout....De Trop 

    Un Coeur de mère c'est Trop ...Tu savais pas

    .......

    Mais l'Air est si doux ce soir ...Approche

    Mon Coeur Immense ...Toi ...Tu savais pas ...

    Tu savais pas ..

    Mon Coeur Immense 

     

    Betty...Harmony

    Juin 2021

    source des images internet

     

    *** clic bulles de son

      


    14 commentaires
  •  

    Si je Frissonne....

     

    Ce n'est pas pour la fin prévisible de l'été

    Ni pour nos actes figés( clic ***entends )

    Si je Frissonne   

    C'est peut être pour cet Automne qui entonne

    D'avance les prémices d'un hiver qui déjà Tonne ...

    Et  ces heures fatales  résonnent

    Furieuses et nous abandonnent ( clic *** entends )

    Défaits dans ce Monde qui déraisonne

    D'ignobles  ordonnées , mal-donne

    .....

    Aujourd'hui si je Frissonne ...

    Ce n'est pas seulement pour la prévisible fin de l'été

    ( clic *** entends) 

    COMME UN SOUFFLE APAISANT..... 

     

    Pourtant au milieu du chaos des Larmes ,des Emotions ,du Chagrin,

    De la Détresse contenus et visibles ...( clic *** entends )

     

    ...Comme  un souffle apaisant d'Amour , s'en vient le voile d'espérance..

    ....Et j'en  Frissonne

    ( clic *** entends  )

     

     

     

    Betty...Harmony

    2015-2021

    Texte protégé

    source des images internet

    bulles de son ...(clic *** entends) 

     


    32 commentaires
  •  

    L'Ange penseur ....Assis au pied du vieux Chêne...

     

    ...Contemple le sablier d'Or compte les Etoiles et
    Médite au Grand Secret que lui a murmuré
    Le Maître du Temps ......

    Une rose est posée sur un vieux parchemin 

               ....L'AVENTURE....

     

    Long Temps je fus là près de lui
    Long Temps me prit de percevoir ses Pensées
    Long Temps il retourna le sablier d'Or

    ..........

    Va Evanescente inspirée il est Temps
    Aussi sur que ce Temps n'existe pas
    Il est Temps.....
    J'étais là
    Je suis là
    Je serai là
    ..........

    Ignorant le parchemin , je pris la Rose et la Passerelle
    Qui menait vers mon Destin
    Au fond de la vallée au loin çà bruissait , çà parlait ,
    çà riait , çà criait , çà Vivait....
    ....çà Vivait....

     

    ...Sensations diverses et contradictoires mais irrépressible Besoin
    Irrépressible Envie...De Jouer à la Vie
    L'Aventure Humaine Recommençait
    Et j'avais hâte.... malgré le doute ,
    Malgré le Savoir ...
    J'avais hâte...De Jouer

     

    Betty...Harmony

                             Février 2017 - Mai 2021....L'AVENTURE....

    Texte Protégé

    Source des images internet


    42 commentaires
  •  

    Des Mots de Soufre et de Miel 

    Posés là sans grande consistance 

    Interrogent le Temps et ce lourd Silence 

    A propos de parenthèses leur paraissant inutilement cruelles ...

    Cruelles .......SOUFRE ET MIEL ...

    Flotte pourtant la présence tenace 

    Mais indécise d'un Désir d'Evasion ;

    Entre quelques points évasifs de Suspension , 

    Au delà de leur paravent , les Mots hésitent , trébuchent et s'agacent ...

    S'agacent...

    De cet Air concentré d'anarchie 

    Les Mots frissonnants de hâte

    Du vacarme prolongé d'un perfide Silence , abattent

    Et effacent l'ignorance et le mépris des virgules délitères d'inertie ...

    D'Inertie...

    S'évadant de ces Esprits lassés ,

    Brisent le Piège de l'Antan

    Que la Stupeur , Sentence d'un caprice du Temps 

    S'observait , ignorante de l'erreur en une Ligne terne et figée ...

    Figée...

    ....SOUFRE ET MIEL ...Les Mots de Soufre et de Miel

    Libérés de leur grave Pesanteur 

    Entre Ciel et Terre , cueillaient leurs laborieuses Heures 

    Emprisonnées d'un Antan , festoyant égoïstement de ce vil recel ....

    Recel...

    Se défendant de Vilenie

    L'Antan se dégage de la Faute 

    Arguant du non contrôle du Soufre et du Miel et ...Note

    Rusé , que les Mots n'attrapent , quoi de plus charmant, ni rides , ni plis ...

     

    Magnanime le Maître du Temps , souffle d'une bourrasque tout de même sur un Monde à tout jamais Insatisfait , de nouveaux Mots de Soufre et de Miel , ajouta d'office et sans complaisance , quelques Mots de Sagesse ...

    Sans conviction 

     

    ....SOUFRE ET MIEL ...

    Betty...Harmony

    Texte protégé

    Mars 2021

    Source des images internet


    30 commentaires
  •  

    ....Parfois c'est ainsi

    Je soupire après mon Etoile pour plus de Clémence

    J'enrage contre le Ciel pour un peu moins d'injustice

    J'envole aux Nuages mes revendications

    Je prie mon Soleil qu'il chasse mes peines

    Je délire à la Lune mes Mots hallucinés

    Je crie aussi parfois.....

    Des pourquoi inutiles et déplacés

    PARFOIS C'EST AINSI.......Je bouscule les Anges incrédules

    ....Et je ne suis plus rien

    .....

    ...Alors l' Etoile vacille de doute et d'exaspération

    La Lune soupire et m'impose sa Loi

    Mon Soleil me tourne le dos et attend

     

    PARFOIS C'EST AINSI.......

     

    ....Que passent mes Nuages

    Les Anges se taisent

    Et le Ciel fait vraiment ce qu'il veut....

    Alors Moi , poussière d'Etoile.....

    .....

    Je m'incline et je me Soumets

    A nouveau le Ciel impassible et serein

    La Lune et les Etoiles....En Harmonie ,

    Le Soleil reprend sa place

    Les Anges me saluent

    ....La Perfection ne se laisse pas Impressionner

    et de nouveau

    ....Infime partie de tout

    .....Je Suis

    Parfois c'est ainsi.....PARFOIS C'EST AINSI.......

     

     

     

    Betty....Harmony

    Texte protégé 2012

    source des images internet


    50 commentaires
  •  

    ...Se posait avec légèreté l'Histoire

    Commencée dans l'instant prolongé

    D'une Suspension Délicieuse 

    Vautrée dans l'Ombre de Peut être

    Immobiles et Vagabonds à la fois 

    Ainsi s'amorçait l'Histoire

    ...En minuscule s'écrivait l'Histoire 

    ....Mais les secondes ont l'impatience des Histoires en Lisière...

    Du Néant interrompu un TempsL'HISTOIRE...

    L'Histoire ainsi délaissée sans plus de Sens 

    Porte son Regard de nouveau Sage et Prudent ;

    ...Décider d'un point final , tel un non poison

    De Vertiges suspendus , jamais l'effleurer 

    Le vouloir ...Ni de Sentiments , ni d'Emotions

    Ni la Grâce , ni le Châtiment des troublants frissons 

    S'efforcer à Penser dérisoire l'Histoire ,

    Et la peau du Coeur de Sagesse la Vêtir 

    De la Félicité frileuse d'avoir échappé

    Aux Tourments insidieux et désireux 

    De l'Histoire et jamais ne saura ...

    Se gardant à Distance de l'Inoubliable

    Et de l'Ennui ...Peut être

    Mais sauf enfin des Souffrances de l'Aimer 

    Frilosité fuyante , la remettre à l'aise ,

    Evitant de Penser qu'au Milieu de l'Ombre 

    La Clarté intense et Douce peut être patientait ...Là

    Mais ce langage restera inconnu et Silence , 

    De l'Histoire rien de frôlements , rien d'incontrôlable 

    Rien d'irrémédiable , rien de Fatal ...

    Un serrement parfois ...Que par la crainte de la fin de l'Histoire 

    Se garder d'en Ecrire le premier Mot

    ne s'avère une mégarde , une erreur , un regret ...

    Peut être ...

    L'HISTOIRE...

     

    ....Mais les secondes ont l'impatience des Histoires en Lisière...

    Et l'Histoire se dilue lentement avant le grand fracas  du Silence ...

     

    Betty....Harmony

    Janvier 2021

    Texte protégé

    Source des peintures internet 

    ******* à écouter dans les commentaires 


    51 commentaires
  •  

    ...J'avance avec Douleur ...

    Ma Poésie figée au milieu du Gris 

    GRIS....A vu le Cygne de grâce altérée, se Noyer

    Depuis le Regard frôle le sol attristé 

    Croise des Ombres entrevues floues et usées

    Qui ne s'effleurent plus jamais , sidérées

    Les lèvres mutiques goûtent serrées

    A l'Amer d'un Nouveau Monde installé

    A l'insidieuse invasion ... J'ai subi ...

     

    ...Depuis j'avance avec Lenteur

    Ma Poésie , d'une subite folie

    S'est élancée dans un Lac bouleverséGRIS....

    Et j'ai vu  mes Mots de l'Avant s'évaporer

    Témoins frissonnants , au dessus des rides condamnées .

    De lugubres profondeurs  à la saveur nouvelle du phrasé

    Me parvenaient des Evidences détournées

    Et j'ai failli Hurler la Révolte silencieuse , j'ai cédé

    A la prophétique Déraison ... J'ai failli....

     

    Et ...J'avance 

    Ma Poésie saisie reteintée de Gris

    Stupéfaite a bu l'Amertume d'un Lac cerné

    GRIS....De Messages venteux me courbant sans Aimer

    Le blanc comme le noir , à devoir le Tout , reconsidérer

    Dans un sursaut , mon Avant j'ai demandé 

    Pour l'Avant j'ai supplié

    Et sans l'Avant vaincue j'ai Pleuré....

    Et j'ai soufflé sur ma nouvelle Poésie ...

     

    Pour la frime et la Rime , Amie , Ami...J'ai ri ...Aussi..

    De cet Air empreint de Folie

    GRIS....

     

    Betty...Harmony

    Novembre 2020

    Texte protégé

    Source des images internet 

     

       


    54 commentaires
  •  

    Quand nous décidons ....

    Irrémédiablement que tel...

    Futile et las...Le passé se meurt

    LE COMMUN DES MORTELS........Et si ....Inévitablement...

    Pour le commun des mortels

    Aléatoire...L'Avenir se révèle un leurre

    Alors laissons là...Cette raison trop fidèle

    Puisque...Surement le présent n'est pas trompeur....

    Passé...Présent...Avenir...Conjugués à l'Eternel

    Nos Amours...Nos Amours

    Hors du Commun des Mortels...

    Seraient ils sans peur ?

    Les Doutes...Les Ombres et les Fantômes 

    Sont tenaces...Impitoyables et gerçent les Coeurs

    Et ces Temps impossibles à rendre Eternels

    ...Nous figent..Prisonniers de nos peurs

    ...Résignés...Devons nous rejoindre...

    Le Commun des Mortels...

    Et garder Secrets nos Pauvres Rêves

    Nos Pauvres Amours

    ...Au fond de nos Pauvres Coeurs...

     

    Betty...Harmony

     

     

     

    Gardons Secret Nos pauvres Rêves

    Nos Pauvres Amours...

    Au fond de Nos Pauvres Coeurs

    Murmure l'Ange....Gardons les

     


    58 commentaires
  • Oyez passants ...

    Entendez la dernière Aventure survenue au Bois Joli  

    Clamait une Autruche égarée là , et déprimée de sa savane perdue...

    Oyez et étonnez vous de la fugacité , de la mégarde du Temps fourvoyé

    Un siècle a passé au Bois Joli , CHARIVARI.....

    les Corneilles ont bien baillé devant des Carpes devenues  mouettes ...

    Le Silence serait-il parvenu d'Or !!!

    Que tambours et sornettes , on ne sut jamais le comment des pourquoi ,

    De ce si long Temps statué d'un étrange et désolant spectacle...

    Mais reposant du coup , pour la commune voisine " Au Clair de Lune"

    ...Revenons à nos écheveaux de cette  nébuleuse affaire de sortilège balancé n'importe comment

    Par trois Bécasses débutant un stage de sorcellerie dans l'atelier de Merlin ,  Enchanteur de profession , au passé fort honorable , d'après la légende , atteint hélas à ce jour de perte de vitesse ....

    CHARIVARI.....

    Apprenties Fées , sans baguettes, ni rituels certifiés conformes aux normes du Bois Joli ont figé l'Univers fantastique d'une jolie boulette !!!

    Ma voisine la Belette ( qui n'a prit aucune ride forcément) raconte à qui veut bien encore l'écouter que ...

    ...Chuchotis dans les coulisses  ; Les trois Volatiles auraient été écartelées d'élections Providentielles ,

    Croyez vous crédible cette farce inélégante de quelques Dindons forts opportunistes !!!

    Honni mal y songe , pensez vous ,

    L'honnêté règnait jusqu'alors où bien la naïveté me volait raison, confirmation de Madame La Taupe qui n'a jamais porté de voile ;

    Le passé est bien présent et ne sait plus trop dans quel marécage s'enlisent les Beaux Sentiments , 

    Les petits cailloux ont disparus des sentiers fleuris et embaumés sauf ici au Bois Joli , résistant de par sa grande et belle Candeur 

    Ailleurs les Poucets se perdent pour de bon ,

    Les Chaperons égarent leur galette 

    ... Pinocchio deale , CHARIVARI.....

    Les Sirènes se mettent à la mal façon ,

    Arlequin veut un deuxième sexe , 

    La Reine refroidie se débat dans sa prison même pas dorée en Fredonnant un semblant de Liberté

    Mais à chanter faux le Charme se perd 

    ....Bambi batifole sans conviction et Alice abat sa dernière carte ... 

    Un as tout n'est pas perdu ....

    Bref disait l'autre ...Les oiseaux tronqués avaient prémédité leur vengeance bien légitime , mais ...

    Les trois écervelées sans syndic ni épaules , pour le fun ont cramé leurs Gilets Jaunes, ont failli faire de même avec leur soutifs , se sont souvenu à Temps que ce N'était plus à l'ordre du jour ....

    Les Bécasses réduites en purée ont légué leur incompétence au Pouvoir Inactif du Moment dans ce cas précis , 

    Une poignée de Rats ne voulant quitter le Navire ,

    Et ne postillant pas dans le potage quand les costards sont offerts, 

    N'est ce pas Citoyens !!!!

    L'affaire s'étouffa rapido dans la gorge anisée d'une Mouche encore alanguie ;

    Après quelques échanges courtois  " pour qui tu te prends , dis donc ? , reste à ta place , et tu veux quoi ? " la dette soldée , on n'en parla plus sauf devinez qui ??, ...Ah merci de suivre ...

    Et les trois linottes reléguées en Boucs de misère , au comptage de noisettes , ce Qui déplut éminemment à l'Arbre nommé Noisetier refusant tout net une approche Maladroite , ne sachant que décider de leurs destinées , elles furent confinées Chez Merlin comme gardes-Magicien ....

    ...Souffle la douce Complainte des pierres qui roulent et souffrent parfois

    Sur la mousse du Temps qui passe car il ne peut que passer le Temps ,

    Que pourrait-il faire d'autre que passer ; 

    ....Me voyant Passante de même sur le petit Chemin sans queue ni tête qui sent bon La pomme de pin et l'herbe verte comme Ailleurs encore avec Bonheur...

    Me voyant Passante donc,CHARIVARI.....

    ....le Loup sur le retour posé là jambes croisées , panama , rolex et chaîne d'or , sur le banc rose à l'orée, ( entre nous mes Amis , je n'ai rien dis mais à penser moins je n'ai pas pu ) jouait à causette-fleurette avec un Goéland Argenté Reprenant souffle ,

    Avant de s'échapper vers l'ouest , une rave party s'organisait l'info Circulait  via les Pigeons Voyageurs qui annonçaient par la même une grève Prochaine  mais çà c'est pour une autre fois ....

    Oui le Loup,m'interpellant "l'Harmonie s'en est revenue , ma Belle , n'est ce pas !"

    Levant les yeux au Ciel couchant son lot de peine de joie , de rire et d'Amour ,  Le Rire moqueur d'une Lune revenue de tout ....Confirma la fatalité 

    Affirma la Fatalité ...

    "Tu sais le Loup , l'Harmonie c'est comme un sourire , çà va, çà vient ..."

    Moralité : On répond toujours à un Loup qui tient dans sa patte droite un saladier de chocolat enrobés or et dans sa patte gauche une coupe de champ...

    Comprenez Moi , le vexer me serait fatal ...

    Et puis à chaque Siècle suffit la déveine ....

    Oyez au Bois Joli ...

     

    CHARIVARI.....

    Betty...Harmony

    Texte protégé

    Septembre 2020


    53 commentaires
  •  

     

    ....HARO AU BOIS JOLI..

    Haro au Bois Joli  !!!

    Chevrette n'est plus , sans surprise 

    A rendu  Veau Vache Cochon 

    Et  son Ame friponne par la même occasion .

    Ne voulant perdre ni face ni profit Berger futé

    Ne dérogeant jamais à la consigne fraternelle , 

    Prodigue Monts et non Merveilles à certains égarés 

    De  la contrée du Bois Joli , futé l'animal

    Prit au collet un Lapin blanc barbant le Temps 

    D'une Alice enfin ravie du débarras de l'hyperactif

    En échange ,futée fillette de la fameuse  montre 

    Gousset désormais côtée, 

    Les bons contes, les bons Amis...

    ....

    ....HARO AU BOIS JOLI..

    Quand au Loup lassé de cette histoire bien agitée 

    Reprit le Chemin des honorables Solitaires ,

    Et loin des cacophonies , s'en fut rejoindre la meute 

    De ceux qui hurlent Ensemble ...

    On ne mélange pas ...pense t-il bien 

    Les goûts et les couleurs , vous savez , vous suivez ? 

    Merci, parce que moi des fois ...Non ...Bref

    En catimini , Panurge lui se tait ....

    Haro au  Bois Joli !!!

    ....

    Un vent léger tout d'abord se leva du côté de la Poulaille 

    Cela arrive parfois quand l'ennui du Calme s'installe 

    En même Temps que le dernier quartier de Lune se devine ;

    Ce fut comme le son d'une armée de guêpes si léger que l'on crut

    De nouveau au Retour de ce virus sournois dont la seule vocation

    Fut de fragiliser un Monde déjà bien déséquilibré ...

    A  ce jour on en est  encore à jouer du côté de cherche midi ,

    Le point positif de ce piquant vendu dans une botte de paille ;

    Il parait qu'il y a toujours un point positif dans tout chaos ....

    C'est la Belette vous savez ma voisine qui le dit !!!

    La rumeur prend de l'ampleur si on ne la cesse la peste ;

    Mais on parle et "faut voir comme on nous parle "...

    ....

    Voilà que des volatiles acharnés rejoints sitôt dit par les moutons bien sur ,

    sans concessions , sans distinctions balancent , l'Ane sidéré , le Castor pas surpris et que sais je encore , l'Aigle Majestueux offusqué , un Vautour

    qui le fut beaucoup moins et un Nain éberlué qui revenant de sa mine en laissa tomber sa pomme truffée de Diamant ,

    Mettant fin mal heureux à un troc ,fric frac mené par sa Blanche Princesse qui de clique et de claques  dans les voiles prit la fuite sans demander son reste 

    On pleure dans la chaumière ...

    Balance aux médias , branle bas pour les cités , pour les palais , pour la populace et les nantis ,pour les sans nations , les sans soucis , les sans le sou et les sans par dessus ...

    Sordide histoire de " Je te tiens , tu me tiens "

    Des huîtres se ferment nauséeuses de cet impudique déballage ...

    Le Coq n'ose plus sérénader et le Paon a plié son éventail ..

    La bave du vilain bourdon laissa l'Escargot perplexe

    Rien ne sera jamais démasqué pensa t-il et

    Temps passant sans effets , 

    Rien ne fut gravé... faute de marbre 

    Et de Plume assez acérée ...

    Le pot de fer n'en avait rien à faire du marbre 

    Sacs de noeuds au pays de l'Animal mué en Humain 

    Ou le contraire va savoir ..Qui se ressemble !!! 

    Etouffée l'affaire du panier de Crabes...

    ....Haro au Bois Joli 

    ....

    Maître Corbeau blanc , sur son arbre coincé , sensible à l'ambiance délétère ,fit une diversion réfléchie d'un banquet contre monnaie trébuchante , 

    Don au profit de ??? 

    Ne restait plus qu'à s'en chercher la  cause , 

    C'est pas ce qui manquait les jolies causes , brave Corbeau ....

    Aussitôt dit , presque aussitôt fait , il a fallu 

    Attendre que les mémoires se démémorisent du scandale pas gravé 

    Et que le printemps repasse l'Hirondelle ..

    Les placards sortent les costumes exités comme leurs mites de l'évènement en devenir...

    On installe les sages Potiches , les timides violettes et les Roses implacables , le Chêne posant de lui même un peu de respectabilité dans ce saugrenu vertigineux ...

    La féria a survécu bienheureuse à son plein de bulles ,

    ....HARO AU BOIS JOLI..

    De jus de carottes , de tapas , de jarrets de limaces et de cuisses de libellules..

    Les Marmottes pianotaient , les mygales hypnotiques 

    Résonnaient fort sur les djembés affamés , copains comme

    Jack et Daniel's , Chats et Chiens caressaient la guitare consentante ,

    Pendant que dans le ciel azuré le chant des Grenouilles

    Achevait de poser une ambiance particulière ...Méli mélo 

    De jazzy  flamenco ...Même la Chenille on a eu ...Si si

    Ce fut Chouette ...

    Les Heures s'égrenaient comme des perles dans la

    Toison d'or d'une Lune attendrie d'un moment de Grâce ...

    Haro au Bois Joli

    ... Mais une fausse note n'est jamais loin , vous savez 

    Dans les mariages , les repas de familles , chez le notaire, aux caisses de supermarchés  , c'est inévitable , des noms d'oiseaux , en ascension aussitôt redescendus d'une bourrade salvatrice....Et on avance !!!

    L'humeur festive et joyeuse gagna un beau Renard lifté

    ( Que l'assemblée reconnut mais se tint quoi , nous idem )

    La fête voyait sa fin approcher , quand il fit son entrée

    Remarquable car remarquée , Renard  disais je , se vit soudain foudroyé à la vue , des yeux de jade de la Belle balayant les cendres d'une cour miraculeuse  

    Belle qui désormais pieds nus n'en piétinait que mieux 

    Ne chaussant pas souvent bottines à ses jolis pieds de Panthère , avait déserté sans regret les tavernes au comptoirs vacillants , les sages vernissages , l'instabilité  de la rue de la marée et les foires champêtres masquées

    Ennuyeuses comme Bois sans charivari , 

    Ne fut pas insensible  au charme rajeuni d'un  Renard 

    Rendant son ramage à son  hommage ...La belle affaire !!!!

    Mais  décidemment la malchance se jouait des audacieux ....

    Le goût du jeu les a séduits , cueillis , les a enjoué , cajolé , 

    Et ruinés ....

    Désenchantés de leur déboire argenté , se sont quittés

    Parce que plaie mortelle provient d'argent souvent et par la même déveine se fâne le Sentiment ,

    Les jeux furent bannis du Bois mais bon , il parait que 

    Sous le gilet et sous le bonnet de ...

    C'est ma voisine la Belette qui l'a dit en catimini à Panurge qui ... mais non une autre fois ...

    Haro au Bois Joli ...

     

    Renard " est redescendu dans le midi ,

    Elle est repartie là haut vers son brouillard , 

    Ce fut un beau roman , une belle histoire "...

     

     

    ....Et depuis on raconte au Bois Joli certains soirs 

    De veillées à la Pleine Lune 

    Que la Belle abandonnée à la cendre chevelure sur son balai 

    Survole en appelant son Bien Aimé , un Bois Joli que la Lune 

    Eclaire pour Elle ....

    Une araignée émue la voyant si peu couverte lui file 

    Patiemment un châle aux couleur du Bonheur qu'on perd et qu'on retrouve parfois....

    Cours y vite ...

     

    Betty...Harmony 

    Texte protégé                    

    Juillet 2020

    Source des images internet....HARO AU BOIS JOLI..

     


    48 commentaires
  •  

    Gare !!! ...Un Loup dans la bergerie 

    Anguille sous Mots , Anguille sous Cloche ...

    Sage à son habitude comme un bouddha désinhibé                

    La voilà l'intrépide à détacher la chèvre 

    Des Fourmis dans tous les coins du corps 

    A donner sa langue au Chat         

    Gaie comme un Pigeon idiot 

    Et accepter sans condition d'avaler une  Couleuvre

    Qu'elle aura bien du mal

    Belle Oie blanche à faire passer 

    Du Coq à l'Ane ...

    Mais çà  c'est pour bien plus tard 

    A l'heure de la Cigale désappointée d'un hiver fort dépourvu ,

    Qui tentera de danser sans grâce aucune

    Le Chant d'un Cygne un peu défraîchi ...

    Quelle mouche la titille soudain ,

    A sortir à découvert du Bois .

    Mais à l'Ici et Maintenant l'impression d'avoir dégusté le Lion 

    La taraude la chouette au beau chapeau 

    Et sans vergogne s'en va courir son Tigre ,

    ses deux Lièvres et même les trois Pintades !!!

    Anguille sous cloche ah vous dirai je !!!....

    Hélas c'est compter sans le regard d'Aigle de son habile Renard 

    Curieux comme ma voisine la Belette 

    Vexé comme un Pou devant tant d'impudence et d'impudeur

    Espère un sursaut de conscience de sa Poule aux cheveux d'or

    Et au jeu du tel est gris qui se croyait jeune et tendre 

    Lui propose  chaque matin le Miroir aux Alouettes 

    Espoir de sentir refaite sa Rate et repentie

    Mais son entreprise fait ricaner la jolie Cane 

    Qui a décidé de se débarrasser de ses belle plumes 

    Du vieux chapeau et de sa vertu inutile ;

    Vaincu futé Renard , la queue entre les pattes renonce 

    Comme un Ours qui aurait échangé sa peau de Vache 

    Contre un bel Oiseau de passage 

    Et qu'il devrait contempler de loin sans jamais plus consommer

    Quel remède de Cheval avalé par la misérable qui retombe

    Toujours sur ses jolis pieds agiles de Panthère 

    Joue à Chat perché qui déconfine

    Met charrue avant le poisson , noie le Boeuf d'argent

    Et s'épuise tant qu'à telle énergie la vilaine 

    Maligne comme un Singe éberlué

    S'en va reposer au chant du Coq

    Sa coupe étant pleine et débordante . 

    Histoire de folie animale vous dis je !!! 

     

                     

        Une anguille sous roche hallucinogène !!!

     Demain entre Chien et Loup à l'heure frivole 

        Aura d'autres zèbres à fouetter affirme 

        Cette Grenouille sans dieu ni maître ni sainteté ...

    Vraiment la vie de Papillon n'est pas de tout repos

    A perdu tout sens des convenances Vipèrent les hyènes 

    Dans son joli dos !!! Voyez donc depuis Loup aperçu

    Puis vu et revu ... 

    Alors de là à voir le Loup derrière chaque buisson 

    Il n'y a qu'un Mot d'Anguille ,

    Mais nous on dit çà on dit rien 

    Entre nous Passants ,

    Que le Chacal qui n'a jamais pêché

    Lui jette la première motte de terre ...

    Un éléphant rose traversera peut être 

    De façon illicite cette substance cotonneuse 

    Si Un cafard retardataire se décide à reprendre place dans l'ombre 

    D'une Lune tolérante pliée de rire d'un spectacle surréaliste 

    Le jour ascendant 

    .... La Belle au Bois Clopant se dira qu'il fait bon 

    Dormir dans l'herbe les Nuits de pleine Lune 

    Juste avant de se réveiller auprès d'un Crapaud

    Aux yeux mauves  qu'elle n'aura pas le courage 

    De transformer en Prince Charmant 

    D'ailleurs la rumeur court que c'est bidon 

    Ces histoires de Charmants masqués  , 

    Quand on a du Chien à faire pâlir les Vipères 

    Et une avenante peau de Vache 

    On fait fi des larmes de Crocodiles 

    Et on regagne sa couche Hallucinée 

    Mais satisfaite de se jeter de temps à autre 

    Dans la gueule d'un Loup sympa ....

    Venu du pays de l'Ailleurs ...  

    Sans autre prétention d'un délire par temps

    De brouillard flou ... 

    Le Temps d'un Ailleurs ..Qui ne dit Mot ....

                        

                                    

    Betty...Harmony

    Texte protégé (est ce bien nécessaire smile )

    Juin 2020

    Source des images internet


    26 commentaires
  •  

    L'ambiance est lourde Camarade et mes idées sont aussi noires 

    L'AVANT DE L'APRES....

    Que l'encre de mon stylo qui finira par sécher , se fera rare car non nécessité 

    Et puis un jour il n'y aura plus de stock ...

    Avec quoi écrirons nous , notre sang , nos larmes ...Peut être si on nous prête vie 

    Si on nous laisse Vie 

    Liberté en danger crie , hurle , enrage 

    Ma Liberté enfermée se cogne aux murs rétrécis de miettes paranoïaques

    Le bleu du Ciel est suspect Camarade , le Soleil brille trop  et la Lune se moque de mon insomnie 

    L'année est rude tu sais , mais chacun sa croix comme disait ...

    Une croix , un fardeau , un châtiment ...

    Idées noires mais mains propres et les leurs sont elles propres leurs mains ?

    Les mains des phraseurs sont elles propres , les mots des phraseurs sont ils sincères ?  Souris Camarade 

    Souris aux couleurs de la mort organisée

    Bafoués , liés , enfermés , masqués , confinés d'impuissance face à ce que nous ne comprenons pas ...

    Nous perdons le contrôle de nos Vies 

    Comment lutter contre le caché , contre ce qui se trame dans l'ombre de nos ombres 

    Et je suis triste et en colère car je pense danger , menace , complot 

    Et je me désole de penser ainsi d'une colère qui ne fane pas 

    Ma peau pâlit du manque d'air et mes cernes ne sont pas dues qu'au manque de sommeil 

    Ce n'est pas que cela 

    Il y a autre chose 

    Dans l'Ombre de nos Ombres ...

    Il y a de l'inacceptable , de l'inhumain , de l'ignoble 

    Se tenir dans les bras est interdit , il m'est arrivé de braver l'interdit quand nous lui avons dit adieu , adieu baclé par des consignes ...

    Je peux aller faire le tour du lac si je veux mais je dois prévoir un contrôle financé 

    Ce n'est plus donné la Nature , cela ne va plus de soi de respirer dans les bois ,plaisirs gâchés , reportés ?

    Vous avez vu les parcs et les aires de jeux sans enfants , sans leur rires et leurs cris , c'est d'une tristesse indicible ...

    Liberté bafouée , surveillée 

    Mais que font ils ?

    Que se passe t-il ?

    Vous avez vu comme il est finalement simple de contrôler un pays , le Monde 

    Quel est le but de cette mascarade mortelle ? 

    Ce n'est pas tant de ce virus dont j'ai peur et oui bien sur j'en ai peur , j'ai encore plus peur de ce qui se joue sur ce terrain improbable du Pouvoir ....

    Le Pouvoir installerait-il  un chaos sournois 

    A quoi devons nous nous préparer et 

    Pouvons nous nous préparer ..

    Je vais mal Camarade , les idées noires tu sais , j'ai mal au Monde parce que le Monde va mal ...

    Nos soignants s'usent les mains et le coeurs , des familles cloîtrées craquent , se disputent , se battent , pleurent , nos enfants s'étiolent et nos ados se perdent dans leurs réseaux , les femmes adoptent les sons et les couleurs de la solitude et les hommes désorientés du divan à la fenêtre jettent un regard sinistre sur leur voiture inutile , les couples s'insupportent et les Anciens se meurent en douceur dans leur isolement...

    Que font-ils ?

    Que se passe t-il ?

    Que prévoient-ils ? 

    Qui tirent les ficelles d'un enjeu macabre ?

    Qui sont ils ?

    Des questions j'en ai comme toi Camarade et des angoisses aussi comme toi 

    L'incohérence et la Déraison semblent régner installées mais est ce bien cela 

    Est ce bien cela ?

    Projeter l'Après m'est difficile 

    Elle a perdu la Raison , penserez vous , peut être mais elle a a perdu surtout sa sérénité et son harmonie 

    Son sourire et sa toute petite Vie 

    Toute petite Vie en désolation d'un ennemi invisible ...

    Dans l'Ombre de nos Ombres se joue peut être l'Impensable 

    Camarades d'infortune 

    Citoyens du Monde 

    L'ambiance est si lourde et ....Ma Liberté enfermée se cogne aux murs rétrécis de miettes paranoïaques

     

    ...Mais les Roses soupirent encore d'aise ...Pour combien de Temps ?

     

    Betty...Harmony

    Texte protégé mais Libre

    Avril 2020

                                     L'AVANT DE L'APRES....        

     


    40 commentaires
  •   

    Rien ne sépare le Ciel de l'Horizon                    

    Rien ne sépare l'Horizon de la TerreUN SENS ...

    Rien ne sépare la Terre de l'Univers

    Rien ne sépare l'Univers des Ames ...

    ....Même pas l'Ultime

    ...Et je Danse avec mes pensées

     

     

    Approche et murmure toi qui passes là , je le sais si tu sais 

    Approche et murmure les mensonges , je le veux si tu veux 

                                Donne moi le frisson 

    UN SENS ...            Donne moi l'envie 

                  Donne  moi l'espérance 

                    Donne moi le sourire ...                     

     

     

     

    Au désir  légitime d'être loin de Notre Monde à la Beauté Fatale  

    J'ai perçu l'Ailleurs que tu me chuchotais  

    Et tout a pris Sens 

    Tout a pris Sens ...

    ... 

    Désormais je danse avec l'Ange Penseur ,

    Celui qui médite 

      Au Grand Secret du Temps ....l'Ange qui Passe ,

    Et je l'entraîne d'une telle Evidente Liberté que 

    Du Sablier au souffle d'Or s'est délesté....

     

     

    Rien ne sépare même pas l'ultime

    de Tout ce qui prend Sens …

    Et je danse de pensées Angéliques…

     

     

    UN SENS ...

     

    Betty ...Harmony

    Avril 2020

    Texte protégé

    Source des images internet 

     

    Merci mes Amies , mes Amis , pour tous vos messages d'Amitié et de Tendresse

    Aussi bien sur mon blog qu'en privé 

    Vous savez le prix que j'y accorde , mon Cœur s'en est éclairé ...

     


    33 commentaires
  •  

    Tu sais que je lis et relis la même page de mon livre

    Depuis une semaine ….

    Depuis que tu m'as lâché , depuis que tu nous as lâché

     dans la nuit du 24 au 25 mars

    Depuis que ton Cœur a décidé que voilà c'est l'heure tu devais partir

    Depuis notre fils ne sait plus toujours où il habite , il va , il vient

    Il s'occupe de choses dont il ne devrait pas lui si rebelle à la paperasse

    Et le chagrin , on t'en parle ? Non plus tard

    Le Chagrin depuis le 25 , il va , il vient parfois il se pose

    Pour repartir de plus belle , de belles larmes ….

    Et pas inutiles ,

    J'écouterai les Rolling stones plus tard

    Et j'écouterai Pink Floyd plus tard aussi …

    Et les photos plus tard aussi …

    Je parle aux gens , à la famille , aux amis

    Et rien ne s'entend de mon chagrin

    Je parle et rien ne se voit de ma détresse

    Le Chagrin depuis le 25 mars il va ,il vient

    Et Il restera

    Et notre Fils que je serre dans mes bras de mon regard

    Notre Fils a vieilli tu t'en doutes subitement

    Mais il se révèle fort comme un homme qu'il est

    Entouré d'Amour , d'Amitié et de Bienveillance

    Si nous avons mal ?

    Infiniment

    Tes trois Belle Filles aussi ont perdu un Papa

    Toi qui répondait présent au moindre problème

    Tous le déni nous submerge

    Mais ta Joie de Vivre également

    Et je relis la même page depuis une semaine

    "Les optimistes " c'est le titre ,

    Toi qui aimait Rire , qui aimait les Fêtes et les gens

    Je pense que çà te ferait rire

    ……

    Toi qui aimait les blagues , Tu nous en as fait

    Une pas sympa du tout , mais tu le sais …

    T'Aimer est si facile...

    Notre Jp s'en est allé 7 jours après son anniversaire

    Et je regarde dehors le vent dans les arbres

    Et ce  soleil qui me nargue

    Sans pouvoir envisager de tourner la page de ce livre

    Pas de suite en tout cas

    Plus tard

    Et dire que le printemps arrive !!!!

     

     

    Betty le 30 mars 2020

     

     

     


  •  

    ...J'entend résonner au rythme de mon Ame 

    Chaque coup de talon sur le pavé rageur...

    A vouloir garder une trace 

    J''accorde mes pas à cette cadence

    Sachant sans l'accepter que chaque jour

    Est un combat , une aberration .

    La vie que seule j'adore ne devrait être que

    Joyeuse débandade , à traverser mers

    A gravir montagnes et battre le pavé sans coup rageur...

    ...Les rues désertes au son du Vent 

    Murmurant à la Lune des contes et des fables 

    Que seuls les Rêveurs et les Poètes

    Comprendront et transmettront à leur tour 

    Sans plus trop y croire ;

    Mais à la Vie il faut Croire Passants 

    L'Ame et le Coeur en rythme des coups de talon

    rageurs sur le pavé

    ...

    La Nuit vacille de ma Lassitude  

    Et du Trouble d'une Lune désorientée ….

    J'en souffle la Chandelle ...

     

    Betty...Harmony

     

    AU RYTHME DE MON COEUR....

     

     

     


    31 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique