• ...

    DESSINE MOI...Le Petit Prince a mille ans ...


    A parcourir , à contempler sans fin
    Notre insolite Terre, par tous chemins
    Heureux Promeneur par tous les temps
    Curieux Messager de tous sentiments ;
    Constate l'incommensurable tarit
    Peu à peu , a pris place le lourd ennui
    Vide de réponses sans questions , il se voit ...
    L'écharpe usée ...Vint le grand désarroi ;
    De son insouciant  Créateur pur génie
    D'une plume Eternelle , né destiné Infini...
    ...


    ...Le Petit Prince a mille ans


    On ne change pas sa mystérieuse Nature
    Ainsi réajustant sa Désinvolture
    Décide un ultime Voyage d'errance
    Et repart en quête le Coeur espérance ;
    Depuis chaque belle saison , fort soupirant
    Une Rose flétrie s'éplore , au lent Manque se rend
    A ses côtés fixant un Ciel dégagéDESSINE MOI...
    Un vieux renard à la douce Attente s'est lié
    .....


    Depuis mille ans , un Petit Prince égaré
    Dans le labyrinthe de planètes obscures ,
    Ebloui de Néant,  tenté de s'effacer , las de sage rien ,
    Pense que décidemment une Ame est bien lourde
    A porter et se demande si ce n'est Châtiment
    Que d'en posséder une et de se questionner sans relâche...
    Si bien qu'en dernière interrogation celle ci
    DESSINE MOI...De réponse n'aura jamais ...


    Dessine Moi ....
    Redessine Moi s'il te plaît

     

     

    Betty...Harmony
    Texte protégé 2020

     

     


    18 commentaires
  • PLACE.... 

    Place aux beaux Sentiments

         Ceux qui grandissent , qui déferlent , 

                   Ceux qui se multiplient , sans se soustraire

                        La Tendresse , l'Amour , l'Amitié…

                                          Place pour une nouvelle Année 

     

    Et si la morosité s'invite de temps en temps ,

    Avec des Ainsi soit perfides

    Cédons à l'amer le besoin de pleurer dans nos mains lassées

    Regardons  s'évanouir nos peines à vaincre , dans un air apaisé

    Cessons de chuchoter ces pensées faussées , loin de notre joie de vivre 

    Retrouvons notre Chemin enchanté , écarté du sans saveur 

    Réapprenons et revenons à la source de notre Tout

    Et ne renonçons jamais à croire au Merveilleux 

    Nos Ames chantent bien plus juste que nous le pensons parfois ...

     

    Place à Nous ...

     

    Je vous souhaite mes Amies , mes Amis , ainsi qu'à mes Passants discrets

    Une nouvelle Année à vos Envies , à vos Désirs , à vos Besoins ,

    Je vous remercie pour vos partages , pour vos sourires ,

    Pour vos mots , pour votre présence , pour vos émotions

    Que vous me donnez , que vous donnez tout au long de nos saisons 

    Indiscutablement riches ...

     

    Place à Nous ...

    Place pour une nouvelle Année

    Place à la Beauté de l'inattendu ...

     

     

    Une pensée pour ceux qui sont arrivés dans ma Vie

    Une pensée pour ceux qui en sont sortis.

     

                 Betty...Harmony.PLACE....

     

     

     


    34 commentaires
  • AU PAYS DES NON MERVEILLES.........

     

    Le Jour fiévreux s'enroulait

    Sur un Désamour qui s'amorçait

     

    Les Coeurs se rendent Indésirables

    Les Corps se tendent Silencieux

     

    ....Et le Murmure des Hommes

    Se mêle

    Aux Soupirs des Femmes

    Au Pays des Non Merveilles

     

    Tout fait Echo....

     

    De cet Entre Deux

    Parviennent encore

    Des Réminiscences Irrésolues

    De ce plus tout à fait

    S'échappent encore

    Des Espérances Absolues

    De ce Pas Suspendu

    S'invitent encore

    Des Regrets sans Issue....

     

    Tout fait Echo....

     

    .....Et le Chagrin des Hommes

    Se mêle

    Aux Larmes des Femmes

    Au Pays des Non Merveilles

     

    Le Jour Frileux se ternissait

    Sur un Amour qui s'Achevait....

     

    ....et La Peine des Anges

    S'éternisait au Pays des Non Merveilles.....

     

                                   Betty....Harmony           AU PAYS DES NON MERVEILLES......         

                                          Texte protégé 2018                       

     


    38 commentaires
  • ..Les grands Poètes restent lucides ...Merci Saez 

    "Il est toujours plus important d'être Debout que de Vivre"

     

     

    Redessinons les contours flous 

    Réécrivons le Merveilleux

    Recolorons le terne ...

    Donnons le ton , le son , la couleur du Libre

    Par nos crayons , par nos pinceaux , par nos mélodies

    Redonnons Vie

    A notre Terre si fatiguée 

    De ces chaos 

    De ces désastres 

    De ces misères

    Réanimons nos Ames de grandeur 

    Et de Lumière 

    Et combattons par l'Emotion 

    Pour que la Liberté ne soit jamais en Danger 

    ...

    Reprenons Vie..

     

    Betty...Harmony

    novembre 2019

     

     

    REDESSINONS ..REECRIVONS ..

     

     


    28 commentaires
  •  

    LE POUVOIR DES MOTS.....

    source de l'image internet 

     

    ...Les Charmes glissent des nuages

    Mots de Charme envoûtants

    Des Mots dits ...Charmeurs

    Le pouvoir des mots est incommensurable...

    Du Ciel à portée de mains

    Charme troublant des Mots

    Des mots écrits Charmants

    Le pouvoir des mots est Infini....

    De mots légers en mots sucrés

    De mots sacrés en mots salés

    Charme fascinant des Mots

    Le pouvoir des Mots est porteur

    De nos Coeurs à nos Mains

    Des Pensées d'Ame de Charme

    Les Ecrits arment ou désarment

    Le Pouvoir des Mots est Définitif....

    Quand les Charmes glissent des nuages

     

    Betty...Harmony

    Texte protégé 2017


    45 commentaires
  • L'INACHEVE...

    Tableau de Aranka Karl

     

    Nos Rencontres comme un vertige interdit

    Nous rattrapaient là

    A l'Ombre complice d'un Monde improbable ;

    Nos volutes se confondaient de nos Envies

    Insatiables et animales 

    Dans  ces Nuits lassées ...

    Ton regard flou déserté de l'Eclaircie

    Me privait déjà

    De mes Sens devenus incontrôlables ;

    Comme autant d'Absolus en sursis

    S'éloignaient tes pas 

    … Fracas sur l'asphalte interminable

    Ta silhouette rivée vers ta sombre Nuit

    Eperdu d'au Delà

    me laissait le goût du Sentiment d'inacceptable

    ...

    L'Inachevé me brisait le savais tu

    Et chaque départ pourtant

    Me retrouvait au rythme doux de mon Âme affolée

    ...

    Nos Rencontres comme un Vertige interdit

    Me rattrapaient là ...

    Une Esquisse de Toi se glissait à la Diable ;

    A prier la Lune moqueuse de gommer le délit

    Ici bas ..

    J'attisais le Feu de cette danse insupportable 

    Me laissant désolée de Rêver ton Cœur anéanti

    Et parfois 

    A chercher une fin à cet Étrange Jeu macabre

    Notre Jeunesse que nous hâtions d'assombrir

    A ces instants là

    Me laissait percevoir la Pâleur d'un Ange transi

    ...

    L'Inachevé me brisait le sais tu 

    Auréolé d'Acides et souriant de tes cendres

    Enfermé dans ta Jeunesse pour l'Eternité ...

    D'un Ailleurs Insondable

    Le sais tu ...Mon Inachevé...

    Le sais tu

    Que depuis les Anges sombrent

    ...

     

    Betty...Harmony

    écrit en octobre 2019

    Texte protégé

     

     

     


    64 commentaires
  • ...

    Peinture de mon ami Tilk ( dans mes liens ), je suis ravie 

    Qu'il accompagne mes textes ..

     

    … Promeneuse hardie s'en retourne ce jour là au Bois

    Sans tralala , l'air de rien , juste un rayon de soleil 

    Encharpée de rouge ,songeuse au chaos du Monde ;

    Particulièrement Lumineux ce jour là le Petit Bois 

    S'amuse à marrier le rouge , l'or et le roux

    Des feuilles indolentes...

    La Grâce en tout ...Rouge et or

    Le chêne se laisse effleurer l'écorce

    D'une brise douce et tendre 

    Les murmures enchanteurs me content

    Un Ailleurs endormi ...En rouge et or...

    Un renard pointe son museau 

    Et repart vers d'autres paysages ...

    Bientôt les feuilles virevoltent

    Charmées d'une Liberté Chérie 

    Craquent les feuilles sous les pas

    De la  Promeneuse bottée de rouge 

    Craque sous les pas , l'empreinte d'octobre...

    Par les sentiers endoloris

    La solitude ne pèse pas plus qu'une feuille 

    Attrapée dans son envol 

    La sérénité lovée si bien dans cette Mélancolie

    Décide de hanter gentiment un petit Bois fantasque

    Sans que Dame Nature y trouve à parlementer

    L'ombrage chuchote que tout va comme il se doit 

    Eternellement sacré léger et lourd notre Chemin 

    Eternellement flamboyant et noble , pourquoi vouloir autre

    Et toute une vie parfois à le comprendre ...

    Pourtant la grâce en tout ...Rouge et or

    Et des automnes pour en arriver là , usés , patinés 

    Par les années mais indestructibles

    les Promeneuses et les Promeneurs de la Vie 

    Dans la Beauté du Monde 

    Faire partie du tout ....

    La Promeneuse ce jour là sérénité retrouvée

    Dans un Petit Bois l'air de rien 

    Fait partie du tout en Rouge , en Or , en Roux ..

    C'est beau la Nostalgie tu sais 

    Et j'en rajeunis ….

    La Lune ce soir en écho sourira peut être de ma candeur retrouvée ...

     

    Betty….Harmony

    Octobre 2019


    30 commentaires