• L'INACHEVE...

    L'INACHEVE...

    Tableau de Aranka Karl

     

    Nos Rencontres comme un vertige interdit

    Nous rattrapaient là

    A l'Ombre complice d'un Monde improbable ;

    Nos volutes se confondaient de nos Envies

    Insatiables et animales 

    Dans  ces Nuits lassées ...

    Ton regard flou déserté de l'Eclaircie

    Me privait déjà

    De mes Sens devenus incontrôlables ;

    Comme autant d'Absolus en sursis

    S'éloignaient tes pas 

    … Fracas sur l'asphalte interminable

    Ta silhouette rivée vers ta sombre Nuit

    Eperdu d'au Delà

    me laissait le goût du Sentiment d'inacceptable

    ...

    L'Inachevé me brisait le savais tu

    Et chaque départ pourtant

    Me retrouvait au rythme doux de mon Âme affolée

    ...

    Nos Rencontres comme un Vertige interdit

    Me rattrapaient là ...

    Une Esquisse de Toi se glissait à la Diable ;

    A prier la Lune moqueuse de gommer le délit

    Ici bas ..

    J'attisais le Feu de cette danse insupportable 

    Me laissant désolée de Rêver ton Cœur anéanti

    Et parfois 

    A chercher une fin à cet Étrange Jeu macabre

    Notre Jeunesse que nous hâtions d'assombrir

    A ces instants là

    Me laissait percevoir la Pâleur d'un Ange transi

    ...

    L'Inachevé me brisait le sais tu 

    Auréolé d'Acides et souriant de tes cendres

    Enfermé dans ta Jeunesse pour l'Eternité ...

    D'un Ailleurs Insondable

    Le sais tu ...Mon Inachevé...

    Le sais tu

    Que depuis les Anges sombrent

    ...

     

    Betty...Harmony

    écrit en octobre 2019

    Texte protégé

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Novembre à 15:20

    très fort très passion 

    très prenant 

    muchos besos

    fer 

    2
    Dimanche 3 Novembre à 17:00

    Fer , le goût de Vivre n'est pas inné

      • Samedi 16 Novembre à 20:56

        quoi que le réflexe de s'accrocher

        à la vie est bien réel ....

        muchos besos

        fer

      • Betty...
        Samedi 16 Novembre à 23:36

        Pour nous oui Fer , pour certains vivre est insupportable

        Muchos besos 

    3
    Lundi 4 Novembre à 09:25

    "comme autant d'absolus en sursis" :: une phrase magnifique. Je lis dans ce texte si fort, un amour envolé vers ailleurs mais que la pensée retient toujours.. Tes mots élégamment choisis me touchent au cœur à chaque fois.

      • Lundi 4 Novembre à 09:33

        Attentive toujours tu vois bien ,

        Merci Sedna de tes Mots qui me portent...

    4
    Lundi 4 Novembre à 13:58

    Je me promène dans tes mots

    comme dans une forêt aux couleurs d'Automne

    respirant les émotions, la Vie.

    Amitié Betty

    smile

      • Lundi 4 Novembre à 14:41

        Respire Pascal

        L'émotion à Coeur de Maux ,  

        De Mots couleur d'octobre …

        A Fleur de peaux ... La Vie

        Amitié 

    5
    Lundi 4 Novembre à 18:15

    j'aime beaucoup le tableau du pure abstraction lyrique !!!

    muchos besos

    tilk

      • Lundi 4 Novembre à 18:47

        Merci d'avoir satisfait mon interrogation 

        Muchos Besos

    6
    Mardi 5 Novembre à 17:31

    La jeunesse accroche ses rêves, ses désirs comme elle peut, là où elle peut et parfois sur des chemins trop tortueux, douloureux. Mais l'amour, la passion sont mystères, inscrits en nous pour "l'éternité".

    Ton poème résonne très fort, merci Betty. 

     

     

      • Mercredi 6 Novembre à 08:46

        A en mourir et en renaître de ce poison délicieux 

        Voilà à quoi nous Braves sommes destinés pour " l'éternité "...

        Bise Amie 

    7
    Mardi 5 Novembre à 17:42

    Que dire devant tant d'éclats de mots 

    Qui vont droit au coeur !!!!!

     

    8
    Mardi 5 Novembre à 22:29
    Passtelle

    A la fois beau et douloureux. Comme tous les inachevés... 

      • Mercredi 6 Novembre à 08:49

        ….Et penser parfois que peut être au centre 

        Du néant patientait la Lumière 

        Et y songer douloureusement...

        Bise Sophie

    9
    Mercredi 6 Novembre à 01:24

    les rencontres interdites ne sont elles pas les plus belles ?

    MUCHOS BESOS

    FER

      • Mercredi 6 Novembre à 08:51

        Sulfureuses sans aucun doute ...

        Bise l'Artiste

      • Samedi 9 Novembre à 01:13

        et forte car elles dépassent les obstacles !!!

        muchos besos

        fer

      • Samedi 9 Novembre à 01:14

        sur mon blog j'ai transformé la rose de ton blog

        muchos besos

        fer 

      • Samedi 9 Novembre à 10:04

        Je viens de voir , elle est 

        Superbement armée 

        Besos Fer

    10
    Mercredi 6 Novembre à 05:45

    Joli tableau et très beau poème ! Bisous

    11
    Mercredi 6 Novembre à 10:35

    bonjour betty

    merci pour ton passage tu parles de synchronicité ?

    par rapport a mon poème pour michael dit moi en un peu plus je suis curieuse ( rire)

    bizouille du matin

    Pour tes écrits j 'aime aimer a fond tout comme toi

      • Mercredi 6 Novembre à 12:09

        Bonjour Mary 

        Je souris quand je viens de murmurer quelques Mots 

        Et que je le visualise dans la journée 

        Les signes Mary ,je suis attentive aux signes 

        Bise à Toi

    12
    Mercredi 6 Novembre à 12:23

    re harmony

    très bien alors merci et gardons le mystère j 'adore

    bizouille

    13
    Mercredi 6 Novembre à 22:35

    Holà Mary , tu as tout saisi sarcastic

    Que serait la Vie sans y mettre un sel de Magie et de Mystère 

    14
    Dimanche 10 Novembre à 01:09

    je trouve qu'il y a un peu de fatalisme 

    dans ton beau poème : l'inachevé 

    mais c'est quand c'est inachevé qu'il y a encore

    à faire !!! non ? 

    muchos besos

    fer

     

      • Dimanche 10 Novembre à 01:36

        Tu écrivais quoi déjà au début , premier com ,?

        ...Tu n'as pas bien saisi la fin de mon poème 

        ...Cet inachevé est définitif par la force des évènements

        Muchos besos Fer

      • Mardi 12 Novembre à 01:10

        l'inachevé définitif ... j'aime 

        ou alors je préfère le définitivement inachevé !!!

        muchos besos

        fer 

    15
    Lundi 11 Novembre à 18:48

    bizouille du soir bonsoir

    en effet orage chez nous éclair j 'aime

    Pour la passion j y suis sur mon blog  (rire)

    poutou mon amie

    16
    Lundi 11 Novembre à 22:43

    Longtemps que j'étais venu mais quel feu d'artifice tu nous donnes avec ce poème, la passion est là débordant tous les mots. Saisissant.

      • Betty....
        Mardi 12 Novembre à 09:51

        Merci Pierre ...

    17
    no comments
    Mercredi 13 Novembre à 06:08

    EPAIS BROUILLARD SUR UN MONDE D'AMERTUME ET DE REGRETS INCESSANT

    18
    Betty...
    Mercredi 13 Novembre à 08:49

    Si "no comment" pouvait tracer son épais brouillard

    Sans majuscule cela donnerait meilleur effet  

      • no comments
        Jeudi 14 Novembre à 08:12

        les majuscules peuvent exprimer une colère ou un mépris mais la c'est pour exprimer plus de force dans une conviction et aussi la colère de ne pouvoir rien y faire

        vous cette colère vous l'exprimez entre les lignes discrètement et avec talent

        ce que moi j'ai du mal a faire

        désolé de vous avoir froissé gente Dame

      • Jeudi 14 Novembre à 09:20

        ...Si Gente Dame se sentit quelque peu agacée de cette agressivité 

        Il n'en reste rien Passant inconnu , par de vos Mots les épines retirées ...

        Me reste le Mystère du dessous du Loup vous dissimulant  le visage , 

        Vous en jouez,  m'amuse , vous piquez ma curiosité ...Allons jouons 

         

    19
    Jeudi 14 Novembre à 01:03

    impatient de lire un nouveau texte de toi

    muchos besos

    fer

    20
    Jeudi 14 Novembre à 01:32

    Il est des Nuits de pleine Lune insupportables 

    Trop lucides peut être ...

    Je pense tout Nuit ...De cyniques Destins 

    21
    jeansanterre
    Jeudi 14 Novembre à 10:11

    Quand les échos lointains de nos drames nous reviennent et réveillent les cicatrices profondes alors oui, nous pouvons gémir et même pleurer en nous-même, mais aussi, partager comme tu le fais si bien par tes magnifiques poèmes. Merci Betty.

    22
    Betty...
    Jeudi 14 Novembre à 13:47

    Merci Jean de ta présence toujours fidèle , discrète et Bienveillante ...

    23
    no comments
    Vendredi 15 Novembre à 09:18

    A vous lire il m'est soudain venu un sourire...Le loup me sied a merveille !

    Je reviendrais me délecter de cette poésie qui de par sa conception pose a chaque 

    prose le besoin d'en rechercher le sens et d'en deviner le sentiment profond

    A vous lire prochainement Gente Dame.. je m'en vais a pas feutrés

    24
    Vendredi 15 Novembre à 16:48

    Devinez ...Comprenez ...Abusez de vos Raffinés Mots

    Monsieur le Loup ...A venir en catimini in comments

    Intriguez moi d'inachevé , d'inattendu et de secrets ...

    Et repartez à pas feutrés s'il vous en plaît...

     

      • no comments
        Mardi 19 Novembre à 22:42

        Deviner...c'est la passion sans détour .pure comment l'est le cristal

        Comprendre...c'est un gros chagrin , des regrets , des non dits

        Vous Intriguer...le torrent serpente dans la montagne et la vie est un peu comme lui , pleine d'embûches que vous avez surmonté mais il en reste des blessures qui ont du mal a guérir mais !!!!!!!

        Inattendu et secret...c'est vous qui en détenez  la clé

        il me reste a rejoindre à pas feutrés la forêt ou les fées et les trolls m'attendent pour une grande ronde ou les âmes viennent se réchauffer 

        à nos chants d'Amour

      • Mercredi 20 Novembre à 01:27

        ... Sage au Cœur de Loup , me voilà bien près du Mystère ;

        A parler Secret Cher hermite , la Clé de la "bonne fortune" .

        Je crois bien la posséder et en divin espoir sur le Bon Chemin ...

        Votre présence d'un brin de magie me séduit et,

        Ce soir au clair de lune , je pourrais bien être tentée 

        De rejoindre votre ronde enchanteresse ,à l'orée

        Ou de vous regarder de loin à sourire à la Lune ,

        De vos chants d'Amour ...

    25
    Lundi 18 Novembre à 02:12

    Écrire en suspension

    en attendant

    le noir définitif

    et en prenant

    le chemin des futurs

    à venir

    tilk

    26
    Lundi 18 Novembre à 10:15

    Vivre en définitif

    Le Noir attendra 

    Les Chemins sont encore en devenir

    Et se rient de nos Attentes suspendues...

      • Mardi 19 Novembre à 02:28

        Bloquer le noir

        et suivre le mouvement

        blanc des laines

        vers le voulu

        muchos besos

        fer

      • Mardi 19 Novembre à 07:13

        ...Stopper le nuage blanc

        Passant lent

        Et l'attendrir de nos 

        Parler Silence ...

        Besos Fer

    27
    Lundi 18 Novembre à 21:55

    Magnifique ! Quel talent...

    Amitiés FAUSTINE

    28
    Lundi 18 Novembre à 22:47

    Faustine tu me touches de tes Mots , toi qui 

    Par les tiens choisis nous guident souvent ..

    29
    Lundi 18 Novembre à 22:49

    bonsoir harmony

    c 'est puissant comme j 'aime l amour que j 'attend

    Sublime tes mots et un gros dodo a demain poutou

      • Lundi 18 Novembre à 23:28

        Je ne connais rien de plus puissant que l'Amour

        Bonne nuit petite Mary

    30
    Mardi 19 Novembre à 11:27

    Sublime ! Je reste sous le charme de ce poème qui exprime tellement bien la puissance des sentiments !

    Belle journée.

    Sérénita

    31
    Mardi 19 Novembre à 12:37

    Tu apportes une jolie dose de sérénité alliée à l'harmony

    Merci de ton passage Amie ...

    32
    Mardi 19 Novembre à 14:20

    merci pour ce duo débuté 

    avec mes tableau et suivi par les mots

    en espérant poursuivre

    cette petite aventure

    muchos besos

    fer

    33
    Mardi 19 Novembre à 16:07

    Ah c'était sympa Fer et complètement impro ...Besos

    Un titre "Inachevé"?.

      • Jeudi 21 Novembre à 00:45

        cela veut il dire qu'on arrêtera pas ? 

        ah ah ah 

        muchos besos

        fer

    34
    no comments
    Mercredi 20 Novembre à 10:55

    Il m'eût été agréable de vous convier à nos agapes Gente Dame mais le risque n'est pas nul car la magie dans la sphère ou je vis est frappée par l'inquisition , du bûcher dans le meilleur des cas et la torture jusqu'à ce que mort s'en suive dans le pire

    Mais pour venir assister a ces rondes ou même y participer il suffit de fermer les yeux et de venir dans ce monde d'Amour ou le mal n'existe pas et ou la joie est omniprésente

    J'aime a flirter avec le vent , prendre des chemins sans raisons , sans buts et tout a coup voir des petites luciole qui éclairent mes pas,,,,,je rêve Dame BETTY,,,,,je rêve , mais qu'il est doux ce rêve car il m'emporte aux porte d'un monde d’où je ne voudrais plus revenir

     

    Mes petites fées m'attendent , alors discrètement je prends congé de vous

    à pas feutrés

      • Betty...
        Mercredi 20 Novembre à 13:11

        Rêvez , Maître du Temps Rêvez

        Accéder à ces Mondes m'est aussi aisé qu'à vous

        Mais dans le mien les bûchers ne sont là 

        Que pour réchauffer les corps et non les brûler

        ...

    35
    Mercredi 20 Novembre à 14:25

    Sur nos chemins de papier, s'entrecroisent les mots ... inachevés peut-être.

      • Betty...
        Mercredi 20 Novembre à 18:06

        En vous relisant toutes et tous je me demandais 

        Si l'inachevé ne s'apparentait pas en quelque sorte

        Au subliminal ..Au sacré à ce qui ne doit plus être

        Envisagé ...Peut être 

        Bise à toi Chère Sedna

    36
    Betty...
    Mercredi 20 Novembre à 21:09

    ... Au Sacré qui ne devrait peut être ne plus s'envisager  autre et rester en l'état…

    Préserver ainsi le sentiment que rien ne pouvait se faire ,

    ...Donc que rien de ce fait ne pouvait se perdre  ...

    Et écrire ces mots pour ne prendre aucun risque ce qui s'apparente 

    A une certaine frilosité ...Désespérément sécurisante 

    ....De l'inachevé clôture nos Vies trop souvent ...

    Provoqué , voulu ou subit 

    37
    Jeudi 21 Novembre à 01:02

    (duo dinamico)

    Pourra t-on

    tenir une défaite

    de plus

    sans attendre le noir

    et oublier

    les nuits en sueur

    et les bouches

    jetées en pâture

     

    au silence 

     

    muchos besos

    fer

     

      • Jeudi 21 Novembre à 09:47

        Pourra t-on encore les Mots Couleur

        Les cernes lunaires

        L'amer en étendard

        Sur un inachevé...

        muchos besos 

         



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :