• ....SERENADE...

     

     

    ....HARO AU BOIS JOLI..

    Haro au Bois Joli  !!!

    Chevrette n'est plus , sans surprise 

    A rendu  Veau Vache Cochon 

    Et  son Ame friponne par la même occasion .

    Ne voulant perdre ni face ni profit Berger futé

    Ne dérogeant jamais à la consigne fraternelle , 

    Prodigue Monts et non Merveilles à certains égarés 

    De  la contrée du Bois Joli , futé l'animal

    Prit au collet un Lapin blanc barbant le Temps 

    D'une Alice enfin ravie du débarras de l'hyperactif

    En échange ,futée fillette de la fameuse  montre 

    Gousset désormais côtée, 

    Les bons contes, les bons Amis...

    ....

    ....HARO AU BOIS JOLI..

    Quand au Loup lassé de cette histoire bien agitée 

    Reprit le Chemin des honorables Solitaires ,

    Et loin des cacophonies , s'en fut rejoindre la meute 

    De ceux qui hurlent Ensemble ...

    On ne mélange pas ...pense t-il bien 

    Les goûts et les couleurs , vous savez , vous suivez ? 

    Merci, parce que moi des fois ...Non ...Bref

    En catimini , Panurge lui se tait ....

    Haro au  Bois Joli !!!

    ....

    Un vent léger tout d'abord se leva du côté de la Poulaille 

    Cela arrive parfois quand l'ennui du Calme s'installe 

    En même Temps que le dernier quartier de Lune se devine ;

    Ce fut comme le son d'une armée de guêpes si léger que l'on crut

    De nouveau au Retour de ce virus sournois dont la seule vocation

    Fut de fragiliser un Monde déjà bien déséquilibré ...

    A  ce jour on en est  encore à jouer du côté de cherche midi ,

    Le point positif de ce piquant vendu dans une botte de paille ;

    Il parait qu'il y a toujours un point positif dans tout chaos ....

    C'est la Belette vous savez ma voisine qui le dit !!!

    La rumeur prend de l'ampleur si on ne la cesse la peste ;

    Mais on parle et "faut voir comme on nous parle "...

    ....

    Voilà que des volatiles acharnés rejoints sitôt dit par les moutons bien sur ,

    sans concessions , sans distinctions balancent , l'Ane sidéré , le Castor pas surpris et que sais je encore , l'Aigle Majestueux offusqué , un Vautour

    qui le fut beaucoup moins et un Nain éberlué qui revenant de sa mine en laissa tomber sa pomme truffée de Diamant ,

    Mettant fin mal heureux à un troc ,fric frac mené par sa Blanche Princesse qui de clique et de claques  dans les voiles prit la fuite sans demander son reste 

    On pleure dans la chaumière ...

    Balance aux médias , branle bas pour les cités , pour les palais , pour la populace et les nantis ,pour les sans nations , les sans soucis , les sans le sou et les sans par dessus ...

    Sordide histoire de " Je te tiens , tu me tiens "

    Des huîtres se ferment nauséeuses de cet impudique déballage ...

    Le Coq n'ose plus sérénader et le Paon a plié son éventail ..

    La bave du vilain bourdon laissa l'Escargot perplexe

    Rien ne sera jamais démasqué pensa t-il et

    Temps passant sans effets , 

    Rien ne fut gravé... faute de marbre 

    Et de Plume assez acérée ...

    Le pot de fer n'en avait rien à faire du marbre 

    Sacs de noeuds au pays de l'Animal mué en Humain 

    Ou le contraire va savoir ..Qui se ressemble !!! 

    Etouffée l'affaire du panier de Crabes...

    ....Haro au Bois Joli 

    ....

    Maître Corbeau blanc , sur son arbre coincé , sensible à l'ambiance délétère ,fit une diversion réfléchie d'un banquet contre monnaie trébuchante , 

    Don au profit de ??? 

    Ne restait plus qu'à s'en chercher la  cause , 

    C'est pas ce qui manquait les jolies causes , brave Corbeau ....

    Aussitôt dit , presque aussitôt fait , il a fallu 

    Attendre que les mémoires se démémorisent du scandale pas gravé 

    Et que le printemps repasse l'Hirondelle ..

    Les placards sortent les costumes exités comme leurs mites de l'évènement en devenir...

    On installe les sages Potiches , les timides violettes et les Roses implacables , le Chêne posant de lui même un peu de respectabilité dans ce saugrenu vertigineux ...

    La féria a survécu bienheureuse à son plein de bulles ,

    ....HARO AU BOIS JOLI..

    De jus de carottes , de tapas , de jarrets de limaces et de cuisses de libellules..

    Les Marmottes pianotaient , les mygales hypnotiques 

    Résonnaient fort sur les djembés affamés , copains comme

    Jack et Daniel's , Chats et Chiens caressaient la guitare consentante ,

    Pendant que dans le ciel azuré le chant des Grenouilles

    Achevait de poser une ambiance particulière ...Méli mélo 

    De jazzy  flamenco ...Même la Chenille on a eu ...Si si

    Ce fut Chouette ...

    Les Heures s'égrenaient comme des perles dans la

    Toison d'or d'une Lune attendrie d'un moment de Grâce ...

    Haro au Bois Joli

    ... Mais une fausse note n'est jamais loin , vous savez 

    Dans les mariages , les repas de familles , chez le notaire, aux caisses de supermarchés  , c'est inévitable , des noms d'oiseaux , en ascension aussitôt redescendus d'une bourrade salvatrice....Et on avance !!!

    L'humeur festive et joyeuse gagna un beau Renard lifté

    ( Que l'assemblée reconnut mais se tint quoi , nous idem )

    La fête voyait sa fin approcher , quand il fit son entrée

    Remarquable car remarquée , Renard  disais je , se vit soudain foudroyé à la vue , des yeux de jade de la Belle balayant les cendres d'une cour miraculeuse  

    Belle qui désormais pieds nus n'en piétinait que mieux 

    Ne chaussant pas souvent bottines à ses jolis pieds de Panthère , avait déserté sans regret les tavernes au comptoirs vacillants , les sages vernissages , l'instabilité  de la rue de la marée et les foires champêtres masquées

    Ennuyeuses comme Bois sans charivari , 

    Ne fut pas insensible  au charme rajeuni d'un  Renard 

    Rendant son ramage à son  hommage ...La belle affaire !!!!

    Mais  décidemment la malchance se jouait des audacieux ....

    Le goût du jeu les a séduits , cueillis , les a enjoué , cajolé , 

    Et ruinés ....

    Désenchantés de leur déboire argenté , se sont quittés

    Parce que plaie mortelle provient d'argent souvent et par la même déveine se fâne le Sentiment ,

    Les jeux furent bannis du Bois mais bon , il parait que 

    Sous le gilet et sous le bonnet de ...

    C'est ma voisine la Belette qui l'a dit en catimini à Panurge qui ... mais non une autre fois ...

    Haro au Bois Joli ...

     

    Renard " est redescendu dans le midi ,

    Elle est repartie là haut vers son brouillard , 

    Ce fut un beau roman , une belle histoire "...

     

     

    ....Et depuis on raconte au Bois Joli certains soirs 

    De veillées à la Pleine Lune 

    Que la Belle abandonnée à la cendre chevelure sur son balai 

    Survole en appelant son Bien Aimé , un Bois Joli que la Lune 

    Eclaire pour Elle ....

    Une araignée émue la voyant si peu couverte lui file 

    Patiemment un châle aux couleur du Bonheur qu'on perd et qu'on retrouve parfois....

    Cours y vite ...

     

    Betty...Harmony 

    Texte protégé                    

    Juillet 2020

    Source des images internet....HARO AU BOIS JOLI..

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Juillet à 00:27

    il va falloir que tu m'en écrive un 

    pour que je le raconte a mon prit fils

    muchos besos

    fer

      • Samedi 25 Juillet à 11:47

        Je ne me fais aucun soucis ,

        tu as encore plus de bagou que moi ...

        Tu sauras parfaitement lui raconter des histoires 

        De pinceaux qui courent après les couleurs du Bonheur yes

    2
    Vendredi 24 Juillet à 09:20

    BonJour Betty,

    Et bien, après la lecture de ton poème naturaliste et fantastique, je suis enchanté !

    Bon samedimanche Betty. 

      • Samedi 25 Juillet à 11:49

        Mes amis enchantés m'enchantent 

        C'est la Magie de l'échange 

        Merci de ta visite Pierre sarcastic

    3
    Vendredi 24 Juillet à 12:40

    j'adore toutes ces références 

    que tu fais!!!

    muchos besos

    fer

      • Samedi 25 Juillet à 11:52

        Merci Fer 

        Référence moi même , je me surprend mdr

    4
    Dimanche 26 Juillet à 12:34

    Au Bois Joli

    les commentaires s’envolent

    comme des papillons

     

    Pensées fugaces, impermanance de la vie

    seul compte les mots

    resté au fond de notre coeur

    :-)

     

      • Dimanche 26 Juillet à 15:43

        Les Mots s'échappent 

        Un mystère du Bois Joli 

        Les Amis demeurent ...

        Une réalité bien Jolie 

        Merci Pascal smile

    5
    poésie 58660
    Jeudi 6 Août à 07:53

    Ils est des mots qui consolent , qui  apaisent la douleur morale

    Ils est des mots qui soignent , qui guérissent les blessures du Coeur

    Et ces mots tu les dits à ta manière , avec délicatesse et tendresse

    Moi,je n'ai pas cette Magie que t'as donné la vie

    Mais, à ma façon , mon Coeur vibre et à ton chagrin répond

    6
    Jeudi 6 Août à 09:31

    Le chagrin n'a pas sa place dans mon texte ou alors...

    Il est masqué et inconscient yes

    J'aime la pudeur des Sentiments de ceux qui se devinent à peine ...

     

    7
    Jeudi 6 Août à 18:33

    Par cette chaleur

    faire un petit tour au Bois Joli

    à la rencontre des timides violettes

    ;-)

    8
    Vendredi 7 Août à 08:51

    Par cette chaleur le peuple 

    Du Bois Joli pose sur un Soleil impitoyable 

    Un regard si courroucé qu'il ne sait s'il doit 

    Se lever ou se coucher...sarcastic

    9
    Samedi 8 Août à 12:28

    petit coucou en passant, je sais que tu es là car je te vois sur les blogs amis.. tu fais comme moi en attendant de publier, on n'oublie pas nos aminautes.. bon week-end, chère Betty

    10
    Samedi 8 Août à 12:42

    Bonjour Sedna , oui je suis là écrasée de fatigue par la chaleur 

    Néanmoins je traîne dans les blogs à défaut de traîner 

    Dans ma ville , 

    Ici au moins je ne suis pas obligée de mettre cet horrible masque yes

    C'est fou ce qu'on vit ...

    Bise Amie 

    11
    Dimanche 9 Août à 03:49

    ois que tu as pris une pause

    tes mots me manquent !!!

    besos

    tilk

      • Dimanche 9 Août à 09:57

        Je vois (oui çà doit être çà le début de ta phrase )yes

        Ah cette chaleur !!!!

        Oui Amigo je stagne comme l'Air autour de moi

        J'ai bien commencé la suite au Bois Joli mais voilà c'est lent 

        Et long comme un été caniculaire ...

        Besos 

    12
    Il y a 13 heures

    Bonjour, j'aime beaucoup ton texte ! Bisous



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :