• LE COMMUN DES MORTELS.....

     

    Quand nous décidons ....

    Irrémédiablement que tel...

    Futile et las...Le passé se meurt

    LE COMMUN DES MORTELS........Et si ....Inévitablement...

    Pour le commun des mortels

    Aléatoire...L'Avenir se révèle un leurre

    Alors laissons là...Cette raison trop fidèle

    Puisque...Surement le présent n'est pas trompeur....

    Passé...Présent...Avenir...Conjugués à l'Eternel

    Nos Amours...Nos Amours

    Hors du Commun des Mortels...

    Seraient ils sans peur ?

    Les Doutes...Les Ombres et les Fantômes 

    Sont tenaces...Impitoyables et gerçent les Coeurs

    Et ces Temps impossibles à rendre Eternels

    ...Nous figent..Prisonniers de nos peurs

    ...Résignés...Devons nous rejoindre...

    Le Commun des Mortels...

    Et garder Secrets nos Pauvres Rêves

    Nos Pauvres Amours

    ...Au fond de nos Pauvres Coeurs...

     

    Betty...Harmony

     

     

     

    Gardons Secret Nos pauvres Rêves

    Nos Pauvres Amours...

    Au fond de Nos Pauvres Coeurs

    Murmure l'Ange....Gardons les

     


  • Commentaires

    1
    POPOPOPO
    Mercredi 13 Mai 2015 à 09:56

    A ti pas j'ose entrer ds ton univers


    féminin et tragique, disons romantique Beaudelairien


    comme un intrus accepté du bout des lèvres


    ou plutô des doigts de la harpe d'amour


    Tu te veux Harmonie, mais cela veut dire


    en résonnance d'humanité


    que dis-je du vivant , que dis-je encore


    de l'univers stellaire sinon cosmique


    Tu reçois des ondes et tu vibres


    et tu souffres pour instaurer l'harmonie


    Cesse de souffrir, si tu le peux, et imagine


    un monde idéal comme l'est finalement mon jardin ??


    Et tu t'y trouveras une tite place


    afin de sentir ton cœur se calmer


    pour être la simple mélodie, immense cependant


    du bonheur de vivre


    ds le jardin, que l'on rêve, que l'on construit


    Et toi Betty je te prends la main et t'entre ouvre la porte


    entre ouvre pour ne pas effaroucher la demoiselle luciole


    hirondelle, libellule, ou plutô petite fille qui pleure


    en s'inventant un Monde d'histoires tristes


    pour mieux pleurer


    Je n'aime pas voir une femme pleurer,


    ni un homme d'ailleurs


    Guy


    http://elenwe-eldalote.joueb.com/images/RedimensionnerElfe%20Qui%20Pleure..Petite%20Ame%20En%20Peine...jpg&sa=X&ei=tf9SVdr4AsreU5-ugCg&ved=0CAkQ8wc4uQE&usg=AFQjCNF5vOwwzfkbj1WqmlWCiGNo6zcmWw" width="261" height="395" alt=""/>


     


    https://youtu.be/CyM5wow-hUk

    2
    Mercredi 13 Mai 2015 à 12:19

    Analyse en demie teinte du haut d'un Grand Age.....

    3
    Dimanche 17 Mai 2015 à 11:28

    Ô Betty, le passé est une église

    Dont le tabernacle sacré et saint

    Protège lambeau ou relique grise

    D'une part de soi arrachée en vain

     

    Le présent est dans le souffle d'Éole

    Poussant nos heures tel un nonchalant

    Berger suit ses bêtes en farandole

    Sur le sentier de l'alpage en paissant

     

    L'avenir est, du jour, la renaissance

    Mais pour ton âme dolente, Betty

    Apollon aura toute prévenance

     

    Posant sur toi ses rayons attièdis

    Et sa lyre et sa voix chantante d'aède

    Seront pour toi le précieux remède

    4
    Dimanche 17 Mai 2015 à 11:38

    Se réchauffant ainsi

    D'un soleil de Bienveillance

    Son Ame meurtrie

    Reconnaîtra la Confiance....

    Merci Jean de tes Mots Elégants comme toujours...

    5
    Samedi 24 Octobre 2020 à 10:29

    Ne garder

    que ces souvenir si légers

    qu'ils semblent nous précéder

    wink2

      • Dimanche 25 Octobre 2020 à 08:09

        Comme des miettes d'Eternité

        Tapies là au fond de l'Ame 

        Des réminiscences vertigineuses ...

    6
    Samedi 24 Octobre 2020 à 19:13

    Bonjour Betty

       Nous vivons tous dans le futur... une seconde passe et c'est le futur qui se présente et que nous avalons à grosses goulées: "bonjour Mr "le futur", ah mince alors, ton nom est donc "Mr Passé", ... Bonjour Mr "le futur"..." etc... etc... tandis que le passé se fige à jamais...

    Mr "Futur" est donc notre seul espoir, notre seule porte de sortie et nous devons croire en lui dès lors qu'on a appris de Mr "Passé"... 

    "Mr Mon passé voulez-vous r'passer..."  (Léo)   mais non, il ne veut pas...!

    Amicalement

    Pierre

      • Dimanche 25 Octobre 2020 à 08:17

        Apprendre du Passé vivre le Présent et Espérer en un futur ...

        Et entre les fissures du Temps , oser de pauvres Rêves

        Qui iront donner de l'allant à nos pauvres pas ...

    7
    Dimanche 25 Octobre 2020 à 02:43

    les rêves  l'amour les secrets 

    sont ils vraiment pauvres

    ne sont ils pas nos raisons de vivre

    muchos besos 

    fer

      • Dimanche 25 Octobre 2020 à 08:19

        Grâce ils sont nos raisons de Vivre 

        Et Désillusions , nous Rêvons trop intense ...

      • Lundi 26 Octobre 2020 à 01:08

        quoi qu'il en soit il faut rêver 

        et rêver encore

        on sait jamais !!!

        muchos besos

        fer

      • Lundi 26 Octobre 2020 à 10:06

        Tilk , j'écris le Mot " Pauvre " dans le sens 

         "pas assez reconnus , pas pris en compte , pas réalisés , des Rêves 

        seulement rêvés , restés en l'état de Rêves "

        Bien sur que tes Rêves si tu le désires tu dois les garder et ...

        Chacun fait comme il veut , comme il peut avec ses Pauvres Rêves sarcastic

    8
    Dimanche 25 Octobre 2020 à 10:35

    Nos rêves sont une maison dont la porte est toujours ouverte. Ne les laissons pas s'enfuir au profit de la nuit qui nous entoure. Sur le chemin bordé d'orties et de ronces, il fait parfois bon de sentir leur parfum.

      • Dimanche 25 Octobre 2020 à 19:37

        Certes la porte reste ouverte à demie

        Mais les couleurs de mes Rêves sont un peu délavées ...

        Je suis une Rêveuse Lucide ...smile

         

    9
    Mercredi 28 Octobre 2020 à 05:26

    Bonjour, tu me laisses rêveuse, j'aime beaucoup tes poèmes ! Bisous

      • Mercredi 28 Octobre 2020 à 12:26

        Les Rêves passent , laissent une trace derrière

        Des paravents de mots désabusés des jours passés ...

        Bon Jour Eléna

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Mercredi 28 Octobre 2020 à 12:30

    Le passé et l'avenir se meurent

    pour nous ouvrir la porte

    sur l'éternel présent

    wink2

      • Mercredi 28 Octobre 2020 à 14:33

        ...La Rêveuse inaltérable

        Conjugue à l'Infini

        Tous ces Temps devenus imperméables 

        Et pressent que jamais rien ne finit

        Elle voyage un brin vulnérable 

        Se fond souvent dans ce Temps surpris 

        D'un Rêve jouant du variable 

        Où le vague à l'Ame s'est tapi 

        Et sous le débit infatigable 

        Du Temps passé qui l'a nourrit 

        Entend l'écho  imperturbable 

        L'arraisonnant à revenir car c'est Ici 

        Que se joue le Rêve ineffaçable 

        Rêveuse , oui c'est ici que tout se Vit ...yes

         

    11
    Dimanche 1er Novembre 2020 à 18:58

    Nous rêvons en chemin, sourire aux lèvres, pour les faire fleurir un jour prochain d'histoires ensoleillées, parfumées à la beauté paisible comme ces dessins d'enfants qui croient en l'avenir.
    J'écoute l'océan, je gratte un peu le sable et je me dis que la vague qui passe emportera toutes les choses laides avec l'hiver.Et un matin un vent léger nous écrira une page de gaieté !

      • Lundi 2 Novembre 2020 à 10:09

        Je suis souvent émerveillée Balaline 

        De la capacité qe nous avons Nous , 

        Le Commun des Mortels , de renaître

        De nos illusions  éparpillées ...

         

    12
    Lundi 2 Novembre 2020 à 10:55

    Nous désillusionner,

    perdre nos illusions

    pour trouver ce qu'il y a de plus beau dans la Vie

    ;-)

      • Lundi 2 Novembre 2020 à 12:22

        Peut être , désapprendre

        Chaque fois

        Pour comprendre 

        Peut être ...

    13
    Mardi 3 Novembre 2020 à 15:47

    Bonjour Betty Harmony, que tes mots sont si bien choisis pour exprimer ce ressenti là ..Quand l'avenir se révèle un leurre , le commun des mortels gardent nos rêves au chaud comme nos mots ...Bonne semaine à toi ...

      • Mardi 3 Novembre 2020 à 20:41

        Merci Jerry de ton passage en cet endroit

        où l'on pense  l'Harmonie souveraine à garder Secret 

        Nos pauvres Rêves , nos pauvres Amours

        ...

    14
    Jeudi 5 Novembre 2020 à 02:09

    je tiens compte de mes rêves 

    même s'ils ne comptent pas 

    et je me les raconte 

    sans me rendre compte

    que certains je les vis déjà !!!!

    muchos besos

    fer 

      • Jeudi 5 Novembre 2020 à 12:11

        Tous nos Rêves ont leur importance donc ,

        Qu'ils soient pauvres , délavés , grandioses

        Infinis , éternels ou sereins yes

        Je t'embrasse Amigo

    15
    Vendredi 6 Novembre 2020 à 05:23

    Bonjour Betty, comment vas-tu ? C'est un plaisir de te lire et s'évader dans tes poèmes ! Bisous

    16
    Vendredi 6 Novembre 2020 à 19:12

    Bonsoir Betty...Harmony,

    Dans ces temps incertains, fait de doutes, de peurs, d'angoisses, où le commun des mortels n'arrive pas à se projeter vers un avenir serein, certain(e)s rêvent à ce qu'il serait bon de changer dans leur vie, tant professionnellement que sentimentalement, certains y arrivent et envisage de changer de voie, de reconversion, et d'autres, ne restent que sur des rêves, car ne voyant pas la vie en rose, ou les aléas néfastes de la vie, ils n'arrivent pas à envisager un autre futur...en ces temps incertains, il est cependant bon de faire une introspection, surtout en saison propice qu'est l'automne...il nous est demandé d'être patient, nous humains qui n'en  n'avons plus l'habitude ! Vivant dans une société hyperconnectée et en constance mouvance...

    Alors oui ! Qu'il fait bon de rêver, à nos temps passés, présents ou avenirs...

    Cela rend au moins supportables ces temps incertains...mais le commun des mortels doit-il pour autant délaissé ses rêves pour se figer éternellement s'en avancer ? J'en doute, se serait néfaste à cette Humanité ! 

    Nous n'avons pas tous et toutes le même regard, ressentis sur ce qui peut arriver ou bien se terminer...mais nous avons toujours le libre arbitre pour que dans notre vie, on face de nos rêves, des réalités, mêmes si le commun des mortels n'a pas toujours les mêmes chances de son côté !

    Je te souhaite un bel automne Betty, nous les poètes, écrivains ou gens de plumes, c'est notre saison si propice à la méditation et à l'introspection ! C'est une saison riche en devenir et "la lune bleue" nous promet une libération, non sans rebellions ! Je t'embrasse, prends soin  de toi Betty, merci de ta visite amicale dans mon jardin poétique, mon "jardin secret".

    Ma rose d'amitié,

    Opus de début d'automne avec flowerpower2015 - Bernieshoot blogueur  chroniqueur influenceur toulousain

    CorpsRimes

     

     

      • Samedi 7 Novembre 2020 à 09:32

        Corinne c'est juste ce que tu écris 

        Dommage simplement de ne pas pouvoir se pencher 

        Sur chaque Etre humain individuellement , chacun avec 

        Son lot de Rêves piétinés ou à réaliser ...

        L'Humanité c'est un peu trop généralisé pour moi 

        Moi j'aime mon passé , un autre aura à coeur de l'effacer 

        J'aime mes souvenirs , d'autres voudront s'en débarrasser...

        Nous le  Commun des Mortels , si complexes 

        Merci de ta visite Amie

         

    17
    Dimanche 8 Novembre 2020 à 15:13

    Bonjour

    j'aime bien ces derniers commentaires: nous sommes tant, et autant de rêves... Mais ils se résument en un seul mot... En sept lettres...

    Sept lettres pour l'humanité entière, vraiment quelle utopie... Allez, je retourne à mon rêve...

    Amicalement

    Pierre

      • Dimanche 8 Novembre 2020 à 21:20

        Il est un endroit qui n'est jamais totalement

        Fermé et à qui sait y garder un brin de Fantaisie

        Conjugué d'un brin de malice , le Bois Joli ...

        Viens je t'invite à venir y déposer ton Rêve Pierre ,

        Un soir de Claire Lune , autour d'un feu accueillant

        Et une coupe pleine de bulles qui font parler 

        Vrai le Commun des Mortels ...

        Merci de ta visite Passant   

         

    18
    Mercredi 11 Novembre 2020 à 01:56

    peut on confiner nos rêves et nos amours ? 

    muchos besos

    fer

      • Mercredi 11 Novembre 2020 à 10:05

        Mon interrogation était la même et après réflexion Fer 

        Je pense que non , ...C'est là en Nous ...Masqué oops

    19
    Mercredi 11 Novembre 2020 à 11:34

    Oui Betty, gardons tous nos secrets bien au chaud, hors du commun des mortels.

    Tôt ou tard, l'histoire reprendra. On dira...il était une fois...

    bise Betty

     

      • Mercredi 11 Novembre 2020 à 16:59

        ...Oui Denis , sans se perdre nos Rêvent savent se tenir 

        Sages et secrets quand les Heures doutent , ...

        Contente de te relire Ami ,

        Ni Commun , ni Anodin ...

         

    20
    Dimanche 15 Novembre 2020 à 11:04

    Vivre ses rêves

    à l'intérieur

    de soi

    ;-)

      • Betty...
        Dimanche 15 Novembre 2020 à 14:05

        Oui Pascal 

        C'est çà ou s'éteindre en Silence sarcastic

    21
    Lundi 16 Novembre 2020 à 00:05

    la folie a du bon 

    et le gris c'est beau aussi 

    muchos besos mon amie 

    fer

      • Betty...
        Lundi 16 Novembre 2020 à 08:06

        Tu n'as pas commenté le bon texte ...Folie ou gris ?

    22
    Lundi 23 Novembre 2020 à 23:12

    Nos rêves ne sont pas toujours sages et parfois il vaudrait mieux ne pas trop les tenir secrets pour leur permettre de se réaliser.

      • Mardi 24 Novembre 2020 à 12:36

        ...En envoyer certains bien ciblés dans leur destination 

        Même Secrets Pierre , les Rêves se réalisent sous l'impulsion

        D'une foi pas spécialement religieuse , mais spirituelle , la confiance 

        En la Vie , pour ma part 

        Venez les Rêves et partez vers ce qui nous parle ...

         

    23
    jeansnterre
    Lundi 8 Février à 13:59

    "Qu'’as-tu fait, toi que voilà, de ta jeunesse ? »

     

    Temps ô temps , suspend ton vol !

    Ramène moi à l'enfant fol

    Qui dévalait les rues animées

    Du va et vient des passants

    Et des étals de boutiquiers

    Aux arômes variés et puissants.

    Ô l'innocence du jeune âge,

    Quand la question indiscrète,

    La remarque sans outrage,

    Gagnaient l'indulgence à sa quête

    D'un sourire gêné et surpris.

    Ô les fous rires , entre frères

    Nous faisions quelque jeu, assis

    Autour de la table , on se serre.

    Toute cette insouciante enfance,

    Ne la dois-je pas aux bonnes gens

    qui accordent  leur confiance 

    Aux petits pour devenir grands ?‎ 

    Si, assurément 

      • Lundi 8 Février à 20:31

        Verlaine et Lamartine auraient apprécié d'être cités yes

    24
    Lundi 8 Février à 14:57

    Hello Betty, je n'avais pas lu ce poème où la douleur et les incertitudes pointent. Très beau poème déconstructiviste.  J'aime. Tu as raison il faut garder ses rêves mais aussi en inventer de nouveaux même si ce n'est pas facile et que le passé qui ne meurt pas tout à fait et surgit souvent tel un zombie pour nous happer l'âme. Il nous faut donc affronter parfois ces fantômes, chacun à sa manière bien sûr.

    25
    Lundi 8 Février à 20:35

    Gérer ses émotions voilà le grand combat des hypersensibles 

    Merci de ta visite Piro

    26
    jeansanterre
    Dimanche 14 Mars à 10:26

    bonjour Betty, bonjour à tous

    la journée est cafardeuse: pluie, vent, grisailles dans le ciel et l'horizon bref de quoi réveillez le spleen et les souvenirs y afférent telle cette magnifique chanson qui fut un tube des MOODY BLUES.je vous souhaite d'y (re)trouver du plaisir à l'entendre !

    poème inspiré par la chanson des MOODY BLUES : "melencholy man" 1970
                  (    j'avais 15 ans et j'étais très sensible au spleen )


    je suis un mélancolique
    qui n'aime que l'automne,
    la pluie et les colchiques,
     et la brume monotone.
    je suis un mélancolique
    que la joie n'atteint pas
    mon rire est mécanique
    mais ne m'abuse pas.

    ô cette langueur , ô cette langueur !
    que m'arrive t-il ?
    je croise des gens, ils me font peur,
    leur discussion, j'en perd le fil
    et je plonge dans la torpeur.

    je suis un mélancolique
    un inconsolable,
    une épave dans la crique
    une âme prise dans le sable
    de l'ile du diable.

    je suis un mèlancolique
    ne m'approchez pas !
    ma vie est dramatique
    priez plutôt pour moi .

    ô cette langueur , ô cette langueur !
    que m'arrive t-il ?
    je croise des gens, ils me font peur,
    leur discussion, j'en perd le fil
    et je plonge dans la torpeur.

    ‎samedi ‎13 ‎mars ‎2021 FONTAINE FRANCAISE

      • Dimanche 14 Mars à 12:07

        Bonjour ami mélancolique , je suis de même 

        Nostalgique de mes 15 ans , le désenchantement

        Fait trop de place mais j'aime aussi m'enrouler dans la 

        Mélancolie 

        Nous étions romantiques , rêveurs et plein d'Espérance ...

        la vie fait sa chanson comme les Moody blues 

        " nights in satin white " est aussi dans mon coeur 

         

         

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :