• ETRE UN ARBRE...

    ETRE UN ARBRE...

    Peinture à l'huile source internet

     

    Face à ma fenêtre

    Vivent deux Chênes

    Si près l'un de l'Autre

    Que leurs branches s'entremêlent

    Quoiqu'il pleuve , qu'il vente 

    Qu'il soleille , qu'il tourmente

    Qu'il tempête , neige ou brise doux

    Eux sont là...

    Immobiles et surs

    Majestueux de superbe et de sérénité

    Fort... avec tout ....

    Emmêlés, entremêlés

    Ensemble ...C'est tout ....

     

    De vous enlacer

    De vous écouter

    De vous voir 

    De vous respirer

    Reliant notre terre céleste à nos cieux d'argile

    Devenir ...

    Etre un Arbre

    Etre un Chêne

     

    Est ce à comprendre

    De nos troncs enracinés si loin tel nos mémoires

    messagères d'un Savoir ancestral

    Est ce à apprendre

    De nos branches élevées si haut tel nos demandes

    Perpétuelles de compréhension

    ...

    Devenir ...

    Etre un Arbre

    Etre un Chêne

    C'est Tout...

     

     

    Betty...Harmony

    Texte protégé 

     

    Suite au  commentaire de Piro ....

    Et vous Comment vous voyez vous dans cette Nature abondante ? 


  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Mai à 14:43

    Les arbres se soutiennent entre eux contre les maladies et les parasites. Ils sont solidaires. Nous avons, effectivement, tant à apprendre des arbres et de la nature en général. Pourquoi, l'homme, ne fait-il que là détruire ?

    2
    Lundi 28 Mai à 15:10

    l'Homme a besoin de détruire pour reconstruire

    C'est sa Nature intrinsèque 

    Contrairement à la Nature qui EST simplement 

    ...

    3
    Lundi 28 Mai à 22:40

    Encore mieux être deux chênes. Mais un chêne c'est déjà pas mal. Mais on peut être aussi un roseau sans superbe qui plie et ne rompt pas et profite à la fois de l'eau, du soleil et du vent.

    4
    Mardi 29 Mai à 09:42

    ....Ce pourrait être ce brin d'herbe magnifié d'une perle de rosée ,

    Cette rose esseulée bravant fière un vent d'avril ou cette feuille 

    Au vert tendre s'envolant sans crainte vers son  devenir .

    Monsieur Jean de la Fontaine était judicieux et dur pour ses 

    Contemporains 

    Tout le monde ne peut se contenir dans la Nature aussi sublime soit elle 

    Serais tu un roseau ami Piro ?

    5
    Mardi 29 Mai à 20:42

     

    Bonjour Betty...Harmony,

     

    Le chêne ! Dans sa symbolique toute puissante, et ce, depuis la nuit des temps...

    Force, sagesse, c'est l'arbre le plus sacré chez les druides. Le chêne symbolise la force invisible, la longévité, la solidité, la justice,la communication entre terre et ciel, l'hospitalité, la générosité et la majesté.

     

    “Si quelque chose est dit sur la nature, alors ce n'est déjà plus la nature” (Cheng Hao).

     

     Au commencement était la Nature, libre de tout artefact, la nature à l'état sauvage, la nature au naturel. Puis l'homme est apparu, volontaire, intelligent, et il a voulu domestiquer cette Nature. Si on prend en considération la phrase mise ici en exergue, alors on peut dire que la nature n'existe plus depuis quelque temps déjà. En effet, notre société du bavardage où tout a été dit ne se prive pas de faire mention, un peu à toutes les sauces, de cet état de nature. Aujourd'hui, on a une tendance à la naturalisation, à l'empaillement de la nature, à sa remise en forme illusoire. On nous vend pour nature un ersatz campagne où même avec des œillères sévères on ne trouverait pas le moindre atome de naturel…. …on pourrait dire que la nature est ce qui reste une fois que l'homme n'est jamais passé. Ce que l'homme dans toute son ostentation n'a jamais touché, ce que l'homme dans toute sa prétention n'a jamais regardé. Or, à l'heure des toutes images et des satellites couvrant systématiquement la surface notre planète, peut-on dire que la nature existe encore sur cette terre ? Que celui qui trouve un morceau de nature le chante, le danse, mais que surtout il ne le répète à personne !

     

    Platon écrivait : "L'homme est une plante céleste, ce qui signifie qu'il est identique à un arbre inversé, dont les racines tendent vers le ciel et les branches s'abaissent vers la terre".

     

    En respirant, l'homme inspire de l'oxygène et rejette du gaz carbonique. L'arbre "inspire" du gaz carbonique et rejette de l'oxygène. Cette circulation est une complémentarité parfaite.

     

    L'arbre est un transformateur d'énergie et un unificateur des différents plans.

    En lui, ce qui est en bas, les racines, est en harmonie avec ce qui est en haut, les branches.

     

    Abattre un arbre, c'est abattre une part de nous-mêmes....nous privant de nos racines...

     

    Un poème que j'aime beaucoup, Betty,  merci pour tes mots délicatement posés en mon jardin poétique et merci pour ton amour infini en cette relation divine avec les arbres.

    Protégeons la nature. 

    Sans elle, nous ne pouvons survivre !

    Ma rose poétique,

    CorpsRimes

     

    Arbres de la forêt, vous connaissez mon âme!
    Au gré des envieux, la foule loue et blâme ;
    Vous me connaissez, vous! – vous m’avez vu souvent,
    Seul dans vos profondeurs, regardant et rêvant.
    Vous le savez, la pierre où court un scarabée,
    Une humble goutte d’eau de fleur en fleur tombée,
    Un nuage, un oiseau, m’occupent tout un jour.
    La contemplation m’emplit le coeur d’amour.
    Vous m’avez vu cent fois, dans la vallée obscure,
    Avec ces mots que dit l’esprit à la nature,
    Questionner tout bas vos rameaux palpitants,
    Et du même regard poursuivre en même temps,
    Pensif, le front baissé, l’oeil dans l’herbe profonde,
    L’étude d’un atome et l’étude du monde.
    Attentif à vos bruits qui parlent tous un peu,
    Arbres, vous m’avez vu fuir l’homme et chercher Dieu!
    Feuilles qui tressaillez à la pointe des branches,
    Nids dont le vent au loin sème les plumes blanches,
    Clairières, vallons verts, déserts sombres et doux,
    Vous savez que je suis calme et pur comme vous.
    Comme au ciel vos parfums, mon culte à Dieu s’élance,
    Et je suis plein d’oubli comme vous de silence!
    La haine sur mon nom répand en vain son fiel ;
    Toujours, – je vous atteste, ô bois aimés du ciel! –
    J’ai chassé loin de moi toute pensée amère,
    Et mon coeur est encor tel que le fit ma mère!

    Arbres de ces grands bois qui frissonnez toujours,
    Je vous aime, et vous, lierre au seuil des autres sourds,
    Ravins où l’on entend filtrer les sources vives,
    Buissons que les oiseaux pillent, joyeux convives!
    Quand je suis parmi vous, arbres de ces grands bois,
    Dans tout ce qui m’entoure et me cache à la fois,
    Dans votre solitude où je rentre en moi-même,
    Je sens quelqu’un de grand qui m’écoute et qui m’aime!
    Aussi, taillis sacrés où Dieu même apparaît,
    Arbres religieux, chênes, mousses, forêt,
    Forêt! c’est dans votre ombre et dans votre mystère,
    C’est sous votre branchage auguste et solitaire,
    Que je veux abriter mon sépulcre ignoré,
    Et que je veux dormir quand je m’endormirai.

    Victor Hugo

     

     

     

     

     

     

     

     

    6
    Mardi 29 Mai à 21:06

    Merci pour toutes ces précisions fort intéressantes Corinne

    Et Hugo!!! ..Un bonheur que

    Grâce à toi j'ai pu relire avec plaisir

    Bonne soirée ...La Rose bien sur 

    7
    Mercredi 30 Mai à 14:57

    Les bras noués autour de leur corps majestueux, on perçoit l' étrange sensation de force et de solidité,une présence palpable qui semble voyager du profond aux étoiles.J'aime les chênes pour tout cela et aussi pour toute l'énergie qu'ils peuvent nous transmettre malgré les aléas des ans et des tempêtes humaines.

    Merci pour ton poème Betty, bises de mai.

    8
    Mercredi 30 Mai à 16:52

    Ils nous apportent beaucoup les arbres , la Nature , cette Terre

    Je pense même que nous ne pourrions pas vivre sans mais nous....

    Balaline je me pose la question , qu'apporte l'Humain à la Nature 

    Dois bien y avoir quelque chose de bien que nous leur donnons ...

    N'est ce pas çà m'intrigue ....

    Belle soirée Balaline merci de tes passages 

    9
    Jeudi 31 Mai à 15:43

    J'aime les arbres infiniment, mais pas au point de rêver d'en être un... Si je devais changer de matière et quitter ma peau d'humaine, je serais sans doute plus minérale que végétale, ou peut-être me transformerais-je en vent de mer?

    Néanmoins, à me demander de quel bois j'étais faite après t'avoir lue, m'est revenue en tête ceci: https://www.deezer.com/search/j'ai%20le%20coeur%20en%20bois

    ^^

     

    10
    Jeudi 31 Mai à 16:45

    https://www.youtube.com/watch?v=Geal40Bj-P4

    libre et heureuse comme un  joli un vent de mer !!! , j'ai pas trouvé ta chanson 

    Baladine , mais celle ci que j'aime presque autant que mon 

    Chêne va te plaire ....smile

     

      • Jeudi 31 Mai à 17:19

        Ah j'aime tout de Michel Jonasz, absolument tout, alors tu ne risques pas de tomber à côté, merci!!!

        La chanson, que voici https://youtu.be/JST4GbaMGW0, je la voulais en duo avec Liane Foly, mais les liens sur Deezer ne fonctionnent apparemment pas... Un peu de bois tendre, donc, pour toi :-)

         

    11
    Jeudi 31 Mai à 17:36

    https://www.youtube.com/watch?v=JST4GbaMGW0  

    Très tendre on l'oublie un peu trop Ce grand poète ... 

    Nous avons le cœur à mille facette !!! Du cœur bois tendre 

    Certains jours au coeur pierre , cœur coton , cœur soleil ou pluie

    Bise baladine ...

    12
    Vendredi 1er Juin à 12:20

    J'aime me laisser

    "enchêner"

    par tes mots smile

    Amicalement

    13
    Vendredi 1er Juin à 13:09

    Merci Pascal 

    Mais ce serait cruel de te laisser enchêner vu que le 

    Week end arrive...Tu vois c'est le piège avec le chêne on le voit 

    Pas arriver tranquille comme il est et puis hop enchaîné 

    Au tronc ...

    merci de ton passage amical Pascal sarcastic

    14
    Samedi 2 Juin à 23:59

    superbe !!!

    j'aime l'idée des chênes amoureux....

    muchos besos

    tilk

    15
    Dimanche 3 Juin à 05:48

    Merci Tilk

    L'Amour est Universel...

    muchos besos

    16
    Mercredi 6 Juin à 11:49

    Revenue vers ton arbre pour enserrer son tronc et ressentir sa chaleur. j'aime beaucoup le commentaire de corps et rimes.

    17
    Mercredi 6 Juin à 12:25

    Tu vois je me demandais ce que nous donnions en retour à la Nature

    Si généreuse et tu me donnes la réponse ...finalement les arbres sont

    Heureux d'être enlacés par nous smile

    J'ai comme toi beaucoup apprécié les appréciations de Corinne que j'ai lu

    Avec grand plaisir 

    Bonne journée à toi Sedna

    18
    Jeudi 7 Juin à 11:54

    Betty,

    Le mot abattre représente bien l'acte de tuer. Alors, tout simplement, comme Idefix, quand on abat un arbre, je pleure. 

    19
    Jeudi 7 Juin à 15:53

    Comme lorsque l'on s'avise de vouloir faire du mal 

    A l'un des tiens ;

    C'est très émouvant , très fort et très pudique ce que tu nous écris

    Pierre , cela me touche ...

    Je t'embrasse

    20
    Jeudi 7 Juin à 23:22

    en tant qu'être humain je culpabilise....

    muchos besos

    tilk

    21
    Vendredi 8 Juin à 08:50

    Non Fernando tu prends tout ce qui dans la Nature

    est destiné à disparaître , et tu leur donnes une seconde vie 

    et quelle vie !!!! 

    Pour finir par nous offrir. tes merveilleux tableaux ..

    Merci à Toi , 

    22
    Dimanche 10 Juin à 21:01

    Quel beau poème !

    Les vents pourront souffler, les vagues se déchaîner, le chêne restera debout, bien enraciné dans la terre, fort, puissant, solide.

    Mais viendra-t-il à bout des tronçonneuses enragées ? L'animal le plus dangereux pour l'arbre, c'est l'homme, hélas...

    Merci pour ce beau moment de lecture.

    Douce soirée, Betty.

    Bisous

    23
    Dimanche 10 Juin à 22:57

    Merci à toi Sérénita et à ta douce inquiétude 

    Pour cette Nature qui a été et est méprisée

    Je crois pourtant à une nouvelle conscience de l'Humain 

    Par rapport à ce carnage et je crois fermement

    A un meilleur respect à l'Avenir...

    Belle soirée à toi Amie

    24
    Dimanche 10 Juin à 23:22

    J'y crois aussi wink2.

    Douce nuit.

    25
    Dimanche 10 Juin à 23:27

    Nous avons raison de croire et d'apprécier ce que nous avons encore ....Nous nous rejoignons dans ces pensées ...yes

    26
    Lundi 2 Juillet à 00:19

    j'aime venir te voir

    muchos besos

    tilk

    27
    Lundi 2 Juillet à 08:58

    Hola Tilk

    Il y a souvent des petits sentiers près des chênes yes

    28
    Mercredi 4 Juillet à 00:04

    très bel exercice de style sur les chênes ...j'aime

    muchos besos

    tilk

    29
    Mercredi 4 Juillet à 17:40

    J'aime beaucoup les Chênes ....Les roseaux aussi yes

    Bise Fernando 

    30
    Pierrot de lune
    Vendredi 14 Septembre à 11:34

    Un texte très fort.  Une belle histoire d'amour entre ces deux chênes aux branches qui se tiennent la main.  Une belle réflexion sur la solidarité et cet ancrage essentiel à notre devenir.

    Superbe.

    31
    Vendredi 14 Septembre à 14:26

    Deux Mots que j'aime solidarité , ancrage 

    A bientôt Pierrot de Lune à belle Plume 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :