• ARRIERE SAISON...

    ARRIERE SAISON...

    Tableau de Fernando Bronchal 

    Notre Ami Tilk ,pour accompagner mon Poème 

    http://tilk.over-blog.com/

     

    Silence perceptible...

    Chiffonné du Temps du jour et du fuyant

    l'Inachevé devient fugitif encore frémissant

     

    L'Arrière Saison déjà

    Redoute le fugace et l'Immobile

     

    Retenue indicible...

    Agacée de la Pénombre au chant déroutant

    Repoudre tenace l'Aube lointaine se brouillant

     

    L'Arrière Saison est là...

    Souffre de réminiscences lascives

     

    Langueur irréversible

    Mordorée de Sentiments chancelants

    Transcende inutilement l'éclat d'Antan 

     

    L'Arrière Saison voilà

    S'essouffle de légères Dérives

     

    Nostalgie incorrigible

    Effeuillée de pépites virevoltant

    Aux Ultimes rayons d'un Soleil se froissant

     

    L'Arrière Saison déjà...

    Conjugue en vain l'Esquive 

    ….

    Et Toi tu entres là désinvolte dans Mon Automne

    Fracassant ce que je pensais au présent Raison

    Dévastant mes habitudes et... Je saurai le goût de l'Avant dernière Saison

    Elle attendra pourtant que ta jeunesse m'abandonne

    Tu repartiras emportant mon air , mes Mots...Le savoir  m'impressionne

    Pourrais je en sourire en songeant " ce fut un Bel Automne "

     

    Betty...Harmony

    Texte protégé

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Novembre à 12:15

    un beau texte habillé de nostalgie

    et de mélancolie

    comme l'automne

    muchas gracias pour le tableau

    muchos besos

    fer

      • Dimanche 4 Novembre à 01:00

        atmosphère atmosphèr est ce que j'ai une gueule d'atmosphère !!!

        muchos besos

        tilk

      • Dimanche 4 Novembre à 08:43

        Elle en a fait tout un Monde la Belle et gouailleuse Arletty

        De cette " Atmosphère"...

    2
    Jeudi 1er Novembre à 13:49

    Merci à Toi à Nous 

    C'est dans l'Air du Temps , une atmosphère d'Automne , c'est dans l'Air...

    3
    Jeudi 1er Novembre à 17:32

    Musique des mots

    les sens se croisent s'entrecroisent

    Musique des saisons

    les couleurs se mêlent s'entremêlent

    Musique des sensations

    ou l'arrière saison passe au premier plan

    sur un souffle de Vie

    Amitié Betty

    4
    Jeudi 1er Novembre à 20:56

    "L'automne... Tout va mourir petit à petit, en douceur, en tendresse et chaque jour est précieux. On vit dans la ferveur comme auprès d'un malade perdu et divinement beau." Anne Philipe

    Je n'avais pas trouvé mieux pour parler de l'automne. Je ne t'avais pas encore lue.

    Bises tendres

      • Jeudi 1er Novembre à 21:39

        S'éteindre et Renaître indéfiniment ou presque, voilà

        Pour ceux qui ne renoncent jamais ...

        Les Mots d'Anne sont d'une belle Vérité ,

        Et les tiens Sylvie me touchent 

        Je sais que tu vas aimer cette chanson et que tu la connais 

        Bises Douceur d'Automne….

        https://www.youtube.com/watch?v=qKI_kpNGONI

      • Vendredi 2 Novembre à 08:33

        Plein cœur... Merci ♥

      • Vendredi 2 Novembre à 08:49

        S'en vont mais reviennent les Rêves ...Plus fort sarcastic

    5
    Vendredi 2 Novembre à 06:49

    Bonjour Betty,

    Automne, saison par laquelle la Nature entière se relâche de son activité estivale fébrile pour le long repos hivernal. Faisons comme elle, ralentissons peu à peu nos activités pour préparer notre maison avec le confort nécessaire à une hibernation douillette. Ceci incluant bien sûr, une quantité importante de lectures pour permettre à nos esprits embrumés de voyager sans risque et sans le sou vers des temps et / ou des cieux plus cléments. Ainsi j' aurai, chère Betty, le plaisir de te "réécouter"  me réciter tes poèmes en savourant chaque mot, chaque silence qui forment de si beaux colliers de diamants ... Sûrement j'aurai aussi un soupir, un sentiment, un aveu à te faire savoir quand mon esprit saisira une idée papillonnante qui fleuri dans ta poésie. Alors d'avance, merci Betty !

    A bientôt.

    Jeansanterre

    6
    Vendredi 2 Novembre à 08:58

    Tes Mots comme des bulles de champagne me donnent

    Le sourire Cher Jean 

    Les Rêveries d'Automne en voyages Immobiles traversant

    Des vies de papier nous parlent si bien en Silence ,

    Allons par ces Chemins que rien ni personne

    N'entrave....

    https://www.youtube.com/watch?v=XKuEcKqz4VI

    7
    Vendredi 2 Novembre à 11:07

    Il y a comme une retenue au début de ton texte comme si cette arrière saison traversait le temps sans le vouloir vraiment.." l'arrière saison conjugue déjà l'esquive".. j'aime beaucoup cette phrase. et puis, cette douce nostalgie, qui accompagne la chute de ton poème.. que cet automne te soit agréable en couleurs, en regards, en moments du quotidien. Tes mots sont bien accompagnés par Tilk, notre ami commun... 

      • Vendredi 2 Novembre à 14:11

        ….Les années ont filé vives et vite et la voilà désabusée

        A l'entrée de l'Automne de sa vie , son miroir ridé.

        Lui en parle chaque jour , elle ne veut pas répondre 

        Et se donne le change pour donner le change ...Lasse

        De s'abuser elle s'apprête à l'acceptation de l'inéluctable quand

        ….La jeunesse s'invite sans crier gare dans sa vie où l'Automne 

        Déjà s'installait ...Elle sait qu'elle va vivre les derniers émois de sa vie 

        Une dernière danse , des souvenirs qui lui tiendront chaud 

        Au moment de l'hiver impitoyable ...Elle s'en fout , elle vit l'Ici

        Et le Maintenant ….

        Merci Sedna , je sais que tu aimes comprendre et j'apprécie 

        Ton intérêt ….Bises sans esquive sarcastic

        https://www.youtube.com/watch?v=ifuKxULCeuo

    8
    Dimanche 4 Novembre à 01:01

    je peux écouter l'automne

    à travers tes verts

    muchos besos

    fer

    9
    Dimanche 4 Novembre à 08:50

    Ecoute bien aussi le Silence qui s'immisce entre chaque Mot

    Chaque Couleur , chaque Son 

    L'Arrière Saison parle si bien le Silence que s'en devient

    Assourdissant parfois

    Je t'embrasse Fernando 

    https://www.youtube.com/watch?v=B3chRntnMRw

      • Lundi 5 Novembre à 01:25

        c'est vrai que le silence de l'autmne est bien plus beau que celui de l'hiver

        mais tu sais que je suis du sud ...et nous le silence !!!!

        muchos besos

        fer

      • Lundi 5 Novembre à 09:15

        Oh que je sais !!! smile

        A bientôt mon Ami

    10
    Dimanche 4 Novembre à 11:25
    Notre automne aussi avance à petits pas, couleur de jours doux ou parfois chagrin, rassemblant mille choses et tout plein d'espérance.
    Merci Betty pour ce beau poème.
    11
    Dimanche 4 Novembre à 20:47

    On avance ainsi vaille que vaille sur les sentiers 

    De l'arrière saison en prenant parfois des chemins de traverse 

    Dans l'Espoir de pouvoir se retourner sur l'insouciance de nos

    Jeunes Automne , tentant mais pas toujours utile après réflexion...

    Je te souhaite un Bel Automne Chère Balaline , la Nature 

    Est si belle en Automne , j'ai cette impression que les Vérités

    Se dévoilent à cette époque ….

    12
    Lundi 5 Novembre à 18:11

    Bonsoir Betty...Harmony,

    Très bel écrit, magnifiquement illustré par ce tableau de Tilk, (bravo ami l'artiste !), j'aime beaucoup, cet automne ainsi représenté, avec ses couleurs flamboyantes, sa nostalgie, sa mélancolie, son "intériorisation", en sa contemplation...

    Ce silence, qui nous parle tant, qui peut-être vécu avec douceur, bonheur, solitude d'instants fugitifs, tout autant qu'il peut-être douloureux à l'âme amoureuse...et qui à l'automne de sa vie, à tout simplement une envie de vivre, de combattre le vague à l'âme, de renaître à travers ces amours perdus d'autrefois, mais tout aussi vivants, à la mémoire du temps. L'amour est ainsi, il surprend, bouscule, tous les codes, il peut arriver à n'importe quel âge, et cet amour, s'il peut se vivre, alors il faut le vivre, croquer non pas seulement les fruits de l'hiver, d'une arrière saison, mais les fruits juteux d'un INSTANT PRESENT. La ROSE ne meure jamais, et à l'automne de sa vie, son parfum n'en est que plus enivrant, car il sera affiné, comme le bon vin, de ses meilleurs fruits d'amour d'une vie.

    J'aime l'automne, en ses parfums nostalgiques, mélancoliques, tout autant que j'aime les quatres saisons de Vivaldi ! L'être humain traverse toutes ses saisons, à lui, d'en récolter les meilleurs grains de sa vie.

    Je te souhaite plein d'ivresses d'amour sur les sentiers de tes vers et rimes, que tu sais s'y bien nous emporter en virevolter telle une feuille légère, en tes rivages du temps...

    Avec toute mon amitié, belle soirée, âme mie.

    CorpsRimes

     

    Image associée

     

    13
    Mardi 6 Novembre à 07:43

    Toute la fougue de l'Automne dans tes Mots chère Corinne

    Prend son Sens ...

    C'est l'ambivalence de l'Automne entre Douceur éblouissante 

    Et Espérance sage qui nous anime 

    Merci de ta visite Amie...Je te souhaite un Automne étonnantsmile

    14
    Dimanche 11 Novembre à 15:14

    Une fragrance connue
    Qui me manque
    Depuis quand
    Betty-Harmony !

     

    15
    Dimanche 11 Novembre à 18:31

    Toi seul pourrais le dire ... 

    Par chance tu as su retrouver le Chemin vers mon Universsarcastic

    .Heureuse de te voir ici Binh An

    ...A bientôt



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :