• ARRIERE SAISON...

    Tableau de Fernando Bronchal 

    Notre Ami Tilk ,pour accompagner mon Poème 

    http://tilk.over-blog.com/

     

    Silence perceptible...

    Chiffonné du Temps du jour et du fuyant

    l'Inachevé devient fugitif encore frémissant

     

    L'Arrière Saison déjà

    Redoute le fugace et l'Immobile

     

    Retenue indicible...

    Agacée de la Pénombre au chant déroutant

    Repoudre tenace l'Aube lointaine se brouillant

     

    L'Arrière Saison est là...

    Souffre de réminiscences lascives

     

    Langueur irréversible

    Mordorée de Sentiments chancelants

    Transcende inutilement l'éclat d'Antan 

     

    L'Arrière Saison voilà

    S'essouffle de légères Dérives

     

    Nostalgie incorrigible

    Effeuillée de pépites virevoltant

    Aux Ultimes rayons d'un Soleil se froissant

     

    L'Arrière Saison déjà...

    Conjugue en vain l'Esquive 

    ….

    Et Toi tu entres là désinvolte dans Mon Automne

    Fracassant ce que je pensais au présent Raison

    Dévastant mes habitudes et... Je saurai le goût de l'Avant dernière Saison

    Elle attendra pourtant que ta jeunesse m'abandonne

    Tu repartiras emportant mon air , mes Mots...Le savoir  m'impressionne

    Pourrais je en sourire en songeant " ce fut un Bel Automne "

     

    Betty...Harmony

    Texte protégé 2018

     


    34 commentaires
  •  

    L'ENTRE-DEUX...

    tableau de Jacek Siedlec

     

    ...Flagrants délits de nonchalance

    Indécence latente

    De voluptés des sens 

    Un Entre-Deux

    ...

    ...Flagrants désirs sans innocence

    Réminiscences inconscientes

    D'une décente impatience 

    Un Entre-Deux

    ...

    Instants sucrés

    D'un Ailleurs captivé

    Instants salés

    D'une attente sensée

    Instants sublimés

    D'un Ailleurs dérobé

    Instants surannés

    D'un Espace fragilisé

    Instants retrouvés

    A ma Mémoire figée

    ...

    ... Une Faille où la Lucidité te cèderait un Sourire Angélique ...

    Un Ailleurs où tout et rien  resteraient à jamais évanescents

    Un Entre-Deux...

     

    Betty...Harmony

    Texte protégé 2018

     

     


    44 commentaires